Deux pilotes français viennent ce soir d’entrer dans l’Histoire, et il s’agit de Johann Zarco accompagné de Fabio Quartararo. En livrant son verdict à la suite du Grand Prix du Qatar, la seconde manche du championnat MotoGP identifiée sous le sceau du Grand Prix de Doha fait vivre un moment unique et sans précédent à la moto française, version vitesse. Le classement général provisoire de la catégorie reine présente ainsi une physionomie jamais vue avec deux Français en tête du championnat… Et le meilleur est peut-être encore à venir !

Ainsi, Johann Zarco est le troisième Français à occuper la tête du championnat du monde de la discipline majeure des Grands Prix. Il succède dans la statistique à Pierre Monneret qui a tenu la tête pendant 2 courses en 1954 et à Fabio Quartararo qui a tenu les commandes pendant 7 courses l’année dernière.

Mais ce n’est pas tout : pour la première fois de l’histoire, deux Français occupent les deux premières places du championnat du monde. Avec ses deux places de dauphin, Johann Zarco comptabilise 40 points, tandis qu’avec sa victoire à Doha ajouté à son top 5 au Qatar, Quartararo revendique 36 unités, à égalité de points avec Viñales son équipier.

Cette réalisation de Fabio Quartararo est aussi la 10e victoire de Yamaha à Losail qui atteint donc un score identique à celui de Jerez et du Mans pour la marque. Mais c’est toujours moins que Assen (17 fois), Misano (14), Barcelone (13), Brno et Mugello (12).

Zarco et la course la plus serrée de l’histoire

Avec sa seconde place, Johann Zarco enregistre son 9e podium dans la classe supérieure, le 2e cette année. Et il a fallu le chercher ce résultat puisqu’on ne regrette que 5 “382 entre le premier et le dixième et 8″ 928 entre le premier et le 15e. Ce Grand Prix de Doha a battu les deux records en tant que course la plus serrée de toute l’histoire de la catégorie qui en est à 911 épreuves, toute époque confondue.

Derrière le trio de tête, c’est le pilote officiel Ducati Bagnaia qui mène la chasse, avec déjà 14 longueurs de retard sur le leader qui roule dans un team satellite Ducati … Les deux pilotes d’usine Suzuki suivent avec notamment un Mir Champion du Monde qui a perdu gros dans la bataille qui l’a opposé à Jack Miller. L’Australien, fâché de s’être fait bousculer par le Majorquin a réglé ses comptes ensuite, ruinant aussi sa course. Sa neuvième place provisoire ne reflète certainement pas ses objectifs pour cette saison.

Une mention spéciale pour terminer est à donner à Jorge Martin qui surgit au septième rang. Le rookie a montré de belles dispositions dans cette course de Doha après avoir réalisé la pole position. Voilà ses adversaires MotoGP prévenus …

MotoGP Qatar 2 Championnat : classement après Doha

 



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Pramac Racing