Tout reste encore à faire dans ce second meeting sur le tracé de Losail et deux week-ends successifs, mais ce Grand Prix de Doha tient déjà sa sensation. En effet, c’est Jorge Martín (Pramac Racing) qui s’est adjugé la pole pour son deuxième week-end en MotoGP. Le dernier pilote à avoir accompli une telle performance n’est autre que Marc Márquez (Repsol Honda Team). C’était à Austin en 2013 et le Catalan allait par la suite s’imposer. Le jeune pilote d’un team Pramac Ducati qui tient les deux premiers plots de la grille de départ avec Johann Zarco réalisera-t-il le même exploit ?

Les sept dernières qualifications ont à chaque fois été dominées par un pilote différent : Fabio Quartararo (Aragón), Takaaki Nakagami (Teruel), Pol Espargaró (Europe), Franco Morbidelli (Valence), Miguel Oliveira (Portugal), Francesco Bagnaia (Qatar) et désormais Jorge Martín. La dernière fois qu’une telle série s’était produite, c’était entre les épreuves de Motegi 2002 et de Jerez 2003.

C’est également la première fois en 15 ans que trois nouveaux noms intègrent ce cercle de privilégiés sur trois week-ends successifs, après Casey Stoner (Qatar 2006), Chris Vermeulen (Turquie 2006) et Dani Pedrosa (Chine 2006). Le dernier doublé Ducati en qualifications remontait par ailleurs à Aragón 2018 avec Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso.

Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), déjà crédité du troisième temps samedi dernier, espère empocher sa deuxième victoire d’affilée, comme cela avait le cas en 2017 sur les manches de Losail et de Termas. Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), qui avait dominé les qualifications il y a une semaine, partira cette fois sixième. Il n’a jusqu’à présent jamais enregistré deux podiums consécutifs en catégorie reine.

Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), qualifié en septième position, signe les meilleures qualifications d’une Aprilia à Losail. Son objectif est désormais d’offrir à la marque son tout premier Top 5 sous l’ère MotoGP.

Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) a eu le droit à ses 13e repêchages et c’est la quatrième fois qu’il parvient à se sauver avec les manches de Montmeló, de Misano 2019 et Losail 2021. Cette neuvième place constitue par ailleurs son meilleur résultat en Q2 depuis le Grand Prix d’Europe, sa seule victoire en MotoGP à ce jour.

Stefan Bradl (Repsol Honda Team), classé 11e, faisait office de premier représentant Honda. Ça fait deux fois qu’il n’a pas de RCV dans le Top 10 sur la grille de Losail. Quant à Valentino Rossi (Petronas Yamaha SRT), il s’élancera 21e : jamais il n’avait figuré aussi loin…

Que va nous réserver ce Grand Prix de Doha seconde manche du championnat MotoGP 2021 ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits jusque-là connus.

Qatar MotoGP™

2019

2021-GP1

2021-GP2

FP1

1’55.048 Valentino Rossi (Voir ici)

1’54.921 Franco Morbidelli (Voir ici)

1’54.779 Aleix Espargaró (Voir ici)
FP2

1’53.380 Marc Márquez (Voir ici)

1’53.387 Jack Miller (Voir ici) 1’53.145 Jack Miller (Voir ici)
FP3

1’54.677 Marc Márquez (Voir ici)

1’54.676 Franco Morbidelli  (Voir ici) 1’56.064 Fabio Quartararo (Voir ici)
FP4

1’54.854 Danilo Petrucci (Voir ici)

1’54.106 Maverick Viñales (Voir ici) 1’54.543 Johann Zarco (Voir ici)
Q1

1’54.270 Cal Crutchlow (Voir ici)

1’53.577 Takaaki Nakagami (Voir ici) 1’53.931 Joan Mir (Voir ici)
Q2

1’53.546 Maverick Viñales (Voir ici)

1’52.772 Francesco Bagnaia (Voir ici)  1’53.106 Jorge Martin (Voir ici)
Warm Up

1’54.807 Danilo Petrucci (Voir ici)

1’55.147 Fabio Quartararo (Voir ici) 1’54.482 Johann Zarco (Voir ici)
Course

Dovizioso, Márquez, Crutchlow (Voir ici)

Vinales, Zarco, Bagnaia Quartararo, Zarco, Martin
Record

1’53.380 Marc Márquez 2019
(1’53.183 Jack Miller au test 2021)

1’52.772 Francesco Bagnaia (Voir ici)

quelques minutes de direct grâce au site officiel MotoGP.com :

Il fait 21,1° dans l’air et 23° sur la piste. Il fait nuit désormais le vent pourrait de nouveau venir gêner les pilotes dans la lutte pour le Saint Graal.

Pour les pneumatiques, tous les concurrents sont en full soft sauf les 4 KTM qui ont pris un médium avant.

Les pilotes auront 22 tours à effectuer pour aller décrocher la victoire.

Qui va briller ce soir?? Sur ce tracé qui brille de mille leds!

A l’extinction des feux rouges, c’est Martin qui s’élance en tête devant Zarco et Miller. Espargaro sur l’Aprilia est en embuscade et passe en 3e position devant Oliveira.

Le top5 est le suivant dès le départ lancé : Martin, Zarco, Aleix Espargaro, Rins et Oliveira.Vinales s’est complètement loupé, il est 10e, Fabio pointe au 7e rang.

Ça chauffe entre Mir et Quartararo, le pilote Suzuki s’empare de la 6e position.

Rins passe Aleix Espargaro il porte une charge maintenant sur Zarco. Ça chauffe! Rins pointe au 3e rang.

Fabio est très brouillon, il se fait doubler par les 2 Ducati officielles il pointe au 9e rang devant son coéquipier.

Mir attaque Oliveira et prend la 5e position, parallèlement Rins parvient à passer Zarco..tout en douceur, l’officiel Suzuki est 2e. Devant Martin tient bon!

Zarco ne lache pas, il reprend da 2e position au détriment de Rins..Coup pour coup, ces derniers se répondent mais à ce jeu c’est Rins qui gagne et reste ainsi 2e.

Zarco reprend la main, le Français est déterminé il se replace au 2e rang; il reste 16 tours.

Le top10 est le suivant : Martin, Zarco, Rins, Aleix Espargaro, Bagnaia, Mir, Miller, Quartararo, Vinales et Oliveira.

Rins de nouveau à la lutte avec Zarco, il le double et reprend la 2e position. Ces deux- là n’en ont pas fini, Zarco repasse à nouveau Rins! Les Yamaha sont à la rue, Quartararo est 8e, Vinales est 9e, Morbidelli sur la Petronas est 12e et Rossi pointe au 20e rang.

Miller à le vent en poupe, il attaque Mir et Aleix Espargaro, le pilote Ducati pointe à la 5e position.

Les 9 premiers se suivent dans un mouchoir de poche….!

Quartararo s’empare su 7e rang, il vent de passer Aleix Espargaro

Le top 5 est le suivant à 10 tours du but: Martin, Zarco, Bagnaia, Rins et Quartararo.

Miller est allé taper Mir! Wouah…..mauvais geste de la part du pilote Ducati. Le pilote Suzuki suite à ce geste rétrograde dans le classement, il est 9e. Miller est 7e. Sanction?

Chute d’Alex Marquez et de Lecuona.

Fabio passe Rins, il est classé en 4e position.

Encore 7 tours dans cette course de titans et de furieux.. Martin tient bon aux avants-poste devant Zarco, Bagnaia, Quartararo et Rins. Miller, Vinales, Aleix Espargaro, Mir et Pol Espargaro complètent ce top 10

Quartararo passe Bagnaia et intègre provisoirement le podium.

Encore 5 tours et Martin tient peut-être sa 1ère victoire en Motogp devant Zarco et Quartararo. 

Quartararo passe Zarco puis Martin, il est le nouveau leader !

Encore 4 tours! Nouveau top5 : Quartararo, Martin, Zarco, Vinales et Rins.

Il n’y aura pas d’enquête ouverte dans l’incident entre Miller et Mir, annonce officielle.

Rien à dire sur Martin qui a fait le job! et qui tient bon devant son coéquipier Zarco…

Zarco passe Martin dans le dernier virage

Fin de course et doublé Français: Quartararo devant Zarco et Martin! Rins et Vinales pour compléter ce top5

Eh bien c’est Fabio qui aura brillé lors de cette 2e manche..Doublé Yamaha alors qu’on attendait les Ducati…

Un rookie s’est invité au bal des débutants et vient de s’élever de la plus belle des manières en montant sur la 3e marche du podium: Viva Jorge Martin! De la graine de Champion MotoGP!

 

           Classement du Grand Prix MotoGP de Doha : 

 

Crédit classement : MotoGP.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP