Quid de Viñales en 2022 ? La seule certitude est qu’il ne sera plus chez Yamaha puisque l’Espagnol a décidé de rompre avec la firme japonaise qui l’avait débauché de Suzuki en 2017. La relation a été d’ailleurs à ce point ratée que la séparation tourne au divorce par consentement mutuel. Mais ensuite ? Même s’il ne se cache jamais d’un nouveau bonheur découvert qui est celui d’être père, rester déjà à la maison ne semble pas la première option du Top Gun. Alors ? Aprilia peut-être, mais on note aussi que Ducati ferme poliment les portes…

Entre Ducati et Maverick Viñales, il y a eu une ouverture que le pilote n’a finalement pas exploité jusqu’à la signature tandis que le constructeur avait mis les moyens sur la table pour conclure. Un épisode dont on se souvient peut-être à Borgo Panigale car maintenant que l’Espagnol s’est mis sur le marché, on se fait discret sur le sujet. Voire plus que désintéressé.

Une humeur décelée avec cette intervention de Davide Tardozzi relayée par motorionline. On y découvre le sentiment de l’Italien interrogé par Sandro Donato Grosso lors du Motor Valley Fest qui s’est déroulé samedi et dimanche à Modène.  Le team manager Ducati était présent avec Pecco Bagnaia et Enea Bastianini. Il s’est dit surpris par le choix de Maverick Vinales de quitter Yamaha à la fin de la saison. Puis il a espéré qu’il décidera de rester en MotoGP. Mais il n’y aura sûrement pas de place pour lui chez Ducati dans ce cas…

Tardozzi

Tardozzi : “nous sommes très heureux avec nos pilotes”

« Je suis désolé que Maverick ait fait ce choix, il aura ses raisons » dit Tardozzi qui ajoute aussitôt : « en ce moment, nous sommes très heureux d’avoir Pecco et Jack. Les autres pilotes Ducati se portent bien aussi, nous investissons dans les jeunes donc je crois et j’espère que nous aurons également de la satisfaction dans ce domaine-là. L’avenir de Viñales ? J’espère que Viñales restera dans le championnat car c’est un pilote important pour le MotoGP, c’est un pilote très rapide. Je souhaite à Aprilia d’avoir les meilleurs pilotes possibles pour être le plus compétitif possible ».

On voit que si la voie Ducati est fermée, l’itinéraire de Noale est montré. Cela étant dit, Tardozzi oublie que le team VR46 sera souverain pour choisir ses pilotes à mettre sur ses Ducati payées avec un budget saoudien. Viñales pourrait très bien alors avoir les faveurs du patron Valentino Rossi




Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team