MotoGP : quel est le tracé où on a le plus chuté en 2021 ?

par | 4 décembre 2021

Le bilan des chutes en MotoGP en 2021 a consacré Iker Lecuona comme l’homme qui est tombé plus souvent qu’à son tour avec 26 accidents devant un peloton de Honda mené notamment par Marc Marquez avec 22 visites dans le bac à gravier. Mais il y a aussi le classement des tracés où il est plus facile de tomber qu’ailleurs. Et cette année, c’est le pays des rillettes qui n’a pas fait risette aux pilotes…

On rappellera qu’au cours de la saison 2021, un total de 950 chutes ont été dénombrées dans les trois catégories égayant un programme de Grand Prix sur les 18 week-ends de course. Selon les statistiques officielles de motogp.com, 278 d’entre elles sont recensées dans la catégorie reine, 367 en Moto2 et 305 en Moto3. Iker Lecuona (26 chutes), Aron Canet (21 chutes) Kaito Toba (19 chutes) ont remporté le titre impopulaire des rois de la cabriole dans leur catégorie, soit, respectivement, le MotoGP, le Moto2 et le Moto3.

Mais ce classement est aussi fait en fonction des circuits. On sait donc quel Grand Prix a été le plus délicat en la matière. Comme en 2020, le circuit Bugatti est en tête de ces statistiques. L’année précédente, il y avait eu 100 chutes au Grand Prix de France. En 2021, un total de 118 chutes a été enregistré lors d’un week-end marqué par une météo capricieuse. C’est 12,42 % de toute la saison. 37 d’entre elles ont été comptabilisées sur le seul virage 3, devenu le virage le plus délicat de tout le calendrier. Mais c’était aussi le cas l’an dernier avec 30 accidents.

Alex Márquez a causé l'une des 37 chutes au virage 3 du circuit Bugatti

MotoGP : Le Mans le moins accueillant et le Qatar le plus indulgent

Le Mans est suivi du Grand Prix d’Emilie-Romagne qui s’est déroulé du 22 au 24 octobre, soit bien plus tard que l’habituel événement de Misano en septembre et qui a enregistré 96 chutes. C’est presque deux fois plus que lors du premier Grand Prix de Misano (50 chutes). La troisième place revient au Grand Prix d’Espagne à Jerez (67 chutes), la quatrième place est partagée par le Grand Prix de Catalogne et le Grand Prix moto d’Allemagne au Sachsenring avec 57 chutes chacun.

En revanche, les pilotes du Championnat du monde ont été particulièrement épargnés au Qatar. Ainsi, au Grand Prix de Doha, qui s’est également déroulé sur le circuit international de Losail une semaine seulement après l’ouverture de la saison, il n’y a eu que 27 chutes.

Au fait, Speedweek le rappelle  : c’est au Grand Prix de Valence en 2018 que l’on a constaté le record de chutes en un meeting, lors d’une finale sous la pluie qui a comptabilisé pas moins de… 155 accidents.

Alex Marquez a atterri brutalement dans le gravier

Le bilan officiel des chutes 2021 par circuit :

Le Mans : 118 chutes

Misano 2 : 96 chutes

Jerez : 67 chutes

Catalunya : 57 chutes

Sachsenring : 57 chutes

Valence : 54 chutes

Misano 1 : 50 chutes

Portimão 1 : 47 chutes

Austin : 46 chutes

Silverstone : 46 chutes

Spielberg 1 : 45 chutes

Assen : 44 chutes

Portimão-2 : 42 chutes

Aragon : 42 chutes

Mugello : 40 chutes

Losail-1 : 37 chutes

Spielberg-2 : 35 chutes

Losail-2 : 27 chutes

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team