MotoGP : sur les 278 chutes constatées en 2021, 75 ont eu lieu avec une Honda

par | 22 novembre 2021

Au bilan de cette saison 2021 de MotoGP, la marque Honda se distingue avec un tir groupé regrettable dans un classement où personne n‘espère se distinguer. Il s’agit de celui qui établit une hiérarchie parmi les pilotes qui ont le plus chuté durant la campagne. Si le champion du bac à gravier constaté est Iker Lecuona, un pilote KTM, force est de constater que son exploit est individuel. Car derrière, ce sont trois pilotes Honda qui suivent, mettant ainsi à jour un vrai problème au sein de la marque.

Un problème dont on se souviendra qu’il a été pris en compte lors des deux jours de tests à Jerez utiles à la préparation de la saison 2022. Pol Espargaró, qui n’était jamais autant tombé dans une année de compétition, avait déclaré en Espagne que le travail durant ces deux jours d’essai avait pour but de calmer cette RC213V décidément bien instable.

Et les chiffres résumés sur Todocircuito le confirment : sur les 278 accidents que la catégorie majeure des Grands Prix a enregistrés sur les 18 week-ends de compétition qui composaient le calendrier 2021, 75 d’entre eux ont été réalisés par des pilotes de premier constructeur mondial, soit 27% du total des chutes. La première place au sein du clan de Tokyo revient à Marc Márquez, qui, malgré le fait de n’avoir participé qu’à 14 courses, totalise 22 chutes. On rappellera que son record en la matière est fixé à 27, réalisé en 2017 mais sur 18 courses.

Avec 20 chutes suit son équipier Pol Espargaró. Même lors de sa première année avec KTM en 2016, jamais le Catalan n’était allé si souvent au sol. Son passif était jusque-là de 14 visites imposées du bac à gravier. Son pire accident de l’année aura été sans nul doute son catapultage de sa RC213V lors de la FP3 à Valence. Une mésaventure qui avait mis fin à sa prestation comme à sa saison et dont il se ressent encore.

Dans le box satellite du LCR Honda Team, ce n’est pas mieux puisque Alex Márquez a cumulé un total de 19 chutes, contre les 12 de son coéquipier Takaaki Nakagami, qui n’avait atteint ce chiffre au-delà de la dizaine que lors de sa première année en MotoGP, en 2017. Le Japonais était alors tombé à 15 reprises.

Derrière Honda, avec 72 chutes en 2021 (26% du total), apparaît Ducati, une usine qui compte deux motos de plus que la marque aux ailes dorées et qui avait dans ses effectifs 2021 pas moins de trois rookies MotoGP : Jorge Martín, Enea Bastianini et Luca Marini. Parmi ceux-là c’est le pilote Avintia qui est tombé le plus de fois cette année, avec un total de 15, soit une fois de plus que Jorge Martín. De l’autre côté apparaissent Pecco Bagnaia (7) et Marini (9), deux des pilotes qui ont le moins chuté cette année. Johann Zarco est tombé à 10 reprises.

caidamarcmarquezaragon2021.jpg

Iker Lecuona ne cache pas la misère Honda

Avec quatre motos en piste, KTM compte parmi ses rangs le pilote qui a le plus cassé sa moto en 2021. Il s’agit d’Iker Lecuona, qui, avec 26 chutes tout au long de cette année, est en tête du classement des accidents. Au total, les hommes de la marque autrichienne ont regretté 58 chutes, soit 21% du total.

Aprilia a 32 chutes soit 11,5% du total, dont plus de la moitié appartiennent logiquement à Aleix Espargaró avec 18 accidents contre 10 pour Lorenzo Savadori. Les quatre seules chutes que Maverick Viñales a enregistrées depuis le début de la saison l’ont été avec Yamaha et avec Aprilia, avec trois courses manquées.

Yamaha, avec quatre motos sur la grille, et Suzuki avec deux, sont les usines qui ont dépensé le moins d’argent cette année en pièces détachées. Les pilotes d’Iwata ajoutent 21 chutes, Valentino Rossi étant son pilote avec le taux d’accidents le plus élevé (9) et Franco Morbidelli celui avec le moins important avec seulement deux chutes tout au long de l’année, sans compter sur un Andrea Dovizioso qui a réussi à terminer l’année sans tomber de sa machine Petronas. Le Champion du Monde Fabio Quartararo est tombé à sept reprises. Dans le stand Suzuki, Mir n’a eu à déplorer que 8 chutes et son coéquipier Alex Rins 12, portant le total de l’équipe Hamamatsu à 20 chutes, ce qui la met en bas de ce classement.

LecuonaIker-2021.jpg

Le constructeur du MotoGP 2021 chute au classement :

Honda 75 chutes (27 %)

Ducati 72 chutes (26 %)

KTM 58 chutes (21 %)

Aprilia 32 chutes (11,5%)

Yamaha 21 chutes (7,5%)

Suzuki 20 chutes (7%)

Le classement des pilotes MotoGP qui ont chuté en 2021 :

Iker Lecuona (KTM) 26 accidents

Marc Márquez (Honda) 22 accidents

Pol Espargaró (Honda) 20 accidents

Alex Márquez (Honda) 19 accidents

Aleix Espargaró (Aprilia) 18 accidents

Enea Bastianini (Ducati) 15 accidents

Jorge Martín (Ducati) 14 accidents

Jack Miller (Ducati) 12 accidents

Takaaki Nakagami (Honda) 12 accidents

Miguel Oliveira (KTM) 12 accidents

Alex Rins (Suzuki) 12 accidents

Danilo Petrucci (KTM) 10 accidents

Lorenzo Savadori (Aprilia) 10 accidents

Johann Zarco (Ducati) 10 accidents

Valentino Rossi (Yamaha) 9 accidents

Brad Binder (KTM) 9 accidents

Luca Marini (Ducati) 9 accidents

Joan Mir (Suzuki) 8 accidents

Pecco Bagnaia (Ducati) 7 accidents

Fabio Quartararo (Yamaha) 7 accidents

Maverick Viñales (Aprilia) 4 accidents

Michele Pirro (Ducati) 3 chutes

Stefan Bradl (Honda) 2 chutes

Jake Dixon (Yamaha) 2 chutes

Franco Morbidelli (Yamaha) 2 chutes

Tito Rabat (Ducati) 2 chutes

Garrett Gerloff (Yamaha) 1 chute

Dani Pedrosa (KTM) 1 chute

Sylvain Guintoli (Suzuki) 0

Andrea Dovizioso (Yamaha) 0

Cal Crutchlow  (Yamaha) 0

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda, Repsol Honda Team