MotoGP : Ramon Forcada a apprécié l’attitude d’un Viñales quittant Yamaha en pleine saison

par | 15 janvier 2022

On pensait Ramon Forcada et Maverick Viñales fâchés pour la vie après une collaboration dans le box officiel qui a tourné en eau de boudin. Le chef mécanicien espagnol, qui a été acteur des trois titres acquis par Jorge Lorenzo, avait alors été muté dans box satellite portant encore le nom de Petronas. La suite des événements n’allait pas donner raison à un staff d’Iwata finalement lassé par les humeurs de celui à qui il versait le second salaire le plus important du MotoGP après celui de Marc Marquez. Justement, pour Forcada, il fallait un gros caractère pour renoncer à ces émoluments. Ce qui le fait revenir en grâce auprès de celui qui s’occupera, en 2022, de Dovizioso…

Ramon Forcada est un homme de caractère qui respecte visiblement les personnes qui sont habités par le même état d’esprit. Même si, dans un temps passé, il y a eu un conflit. Ainsi, l’homme de Yamaha a commenté sur un Maverick Viñales qui a tout de même bouleversé sa carrière : « j’aime les gens qui abandonnent quelque chose parce qu’ils n’en sont plus convaincus ». Puis il précise sur Motorsport-total : « en fin de compte, vous avez le choix entre le changement et l’amertume. Il y a des gens qui deviennent amers pour une raison quelconque, que ce soit pour l’argent ou l’ego, et d’autres pas ».

Ramon Forcada

Ramon Forcada : “Casey Stoner l’a fait aussi”

« On verra comment ça se passe » dit Forcada au sujet de la nouvelle aventure du Top Gun avec Aprilia. « Mais au moins c’était sa décision. Cela a une certaine valeur pour moi ». Une transparence dans les choix qu’il avait déjà vu chez Casey Stoner : « je ne parle pas que de Viñales. Casey Stoner l’a fait aussi » rappelle-t-il. Au cours de la saison 2006, Forcada s’est occupé de la Honda RC211V du rookie australien, qui a décroché une pole et est monté sur le podium avant de rejoindre l’équipe d’usine Ducati. Au printemps 2012, Stoner a annoncé sa retraite à l’âge de 26 ans.

« Casey a quitté le championnat alors qu’il avait un contrat de 12 millions d’euros sur la table. Je pense que c’est bien. Finalement, vous pouvez toujours prendre de mauvaises ou de bonnes décisions. Mais je préfère ceux qui prennent des décisions à ceux qui laissent les choses décider pour eux », termine Forcada.

Ramon Forcada

 

Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP