MotoGP Tests Sepang : que nous prépare Suzuki ?

par | 15 janvier 2022

Les tests de Sepang en Malaisie arrivent à grands pas et ils sont très attendus en vue de se faire une idée de ce que sera la saison 2021 de MotoGP. 21 Grands Prix seront au calendrier, ce qui fera de ce millésime le plus long de toute l’histoire du championnat du monde. En 2020, le premier titre de ce monde d’après avait été acquis par un pilote Suzuki qui n’a pu garder sa couronne en 2021. Il s’agit d’un Joan Mir qui attend pour 2022 un gros effort de la part de ses employeurs sur la GSX-RR. Sinon, il ira voir ailleurs…

Chez Suzuki, la saison 2020 aura-t-elle été l’exception confirmant la règle que la firme d’Hamamatsu n’est confinée qu’au rôle d’outsider ? Joan Mir et Alex Rins ne l’espèrent pas, mais les moyens semblent toujours aussi limités, avec notamment un poste de team manager encore vacant, tandis que les GSX-RR restent à deux sur la piste, sans le soutien et l’inspiration d’une structure satellite. L’an passé, La GSX-RR n’a pas réussi à suivre le rythme et n’a pas réalisé de victoire ni de pole position. Mir s’est occupé de sauver ce qui pouvait l’être, avec 6 des 7 podiums pris par la marque, tandis que Rins n’était guère plus qu’un figurant.

Sepang

Suzuki et Sepang : “notre étape de 2020 à 2021 n’était pas aussi importante qu’elle l’était un an plus tôt

Suzuki a terminé troisième derrière Ducati et Yamaha pendant une grande partie de la saison 2021. Quels sont les projets de l’équipe championne du monde 2020 pour la nouvelle saison ? « Nos efforts pour obtenir de meilleures performances n’ont jamais cessé ces dernières années », a déclaré Shinichi Sahara. Dans ce contexte, le chef de projet MotoGP chez Suzuki admet également sur Motorsport-total : « pour être honnête, notre étape de 2020 à 2021 n’était pas aussi importante qu’elle l’était un an plus tôt. Parfois, c’est comme ça pour améliorer les performances pour la nouvelle saison ».

Le discours n’est ainsi pas très enthousiasmant ni mobilisateur, mais chez Suzuki, on préfère souvent répondre sur la piste. Comme chez Yamaha, un effort sur la puissance moteur et la vitesse de pointe sont attendus. A commencer par Mir, qui a repris contact avec Honda

Sepang

 

Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins, Joan Mir

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar