Raul Fernandez a son destin en main pour les trois derniers Grands Prix de cette saison Moto2 où il peut entrer dans l’histoire avec panache. Revenu à neuf points de son équipier Remy Gardner leader du classement général, il peut le battre sur le fil et rafler ainsi un titre dès sa première année dans la catégorie avant de rejoindre le MotoGP… Il ferait ainsi mieux qu’un certain Marc Marquez. Quant à sa prochaine destination parmi l’élite, c’est encore lui qui en parle le mieux…

Qui arrêtera Raul Fernandez ? Son actuel mais aussi futur équipier en MotoGP qu’est Remy Gardner aimerait que ce soit lui. Mais ces derniers temps, il le voit plutôt grossir de plus en plus dans son rétroviseur. Le championnat Moto2 est celui qui nous promet un final le plus passionnant en Grand Prix. Le rookie espagnol l’aborde ainsi : « Remy a plus d’expérience que moi. Mais vous pouvez le voir, je suis vraiment rapide, je peux le combattre. Je vais essayer de garder la décision du titre ouverte jusqu’à la finale à Valence ».

« Je veux retarder la décision le plus longtemps possible. Mais Remy est un très bon pilote. Il a plus d’expérience en Moto2 que moi, il connaît mieux les pneus et la moto », déclare l’Espagnol. « Mais je me suis amélioré très vite. Et j’ai une grande vitesse car je peux réaliser des pole positions et célébrer des victoires. Mais le manque d’expérience est ma faiblesse » analyse-t-il.

Raul Fernandez, Remy Gardner, Red Bull KTM Ajo_2021

Raul Fernandez : “j’aime l’ambiance familiale chez Tech3

Voilà pour le présent. Mais le futur, c’est cette RC16 de 290 ch aux couleurs de Tech3 en MotoGP, dont il a eu un avant-goût lors d’un test découverte à Misano. A cette occasion, il a aussi fait connaissance avec son futur patron… « Lors du test de Misano, j’ai pu mieux connaître mon futur patron d’équipe Hervé Poncharal », a déclaré ‘Espagnol sur Speedweek.

« Par le passé, je n’ai jamais beaucoup parlé à Hervé. Mais à Misano, nous nous parlions presque tous les jours. Wow, c’est un homme gentil. Je suis très heureux de travailler avec lui. Je vais rester en contact avec l’équipe Tech3 maintenant, car je vais m’y installer après cette saison ». Et il termine : « j’aime l’ambiance familiale chez Tech3 ». Et dire qu’il souhaitait ardemment signer pour une Yamaha il n’y a pas si longtemps…

Raul Fernandez, Tech3 KTM Factory Racing, Misano MotoGP™ Official Test




Tous les articles sur les Pilotes : Raúl Fernández

Tous les articles sur les Teams : Tech3 KTM Factory Racing