Sur le papier, le tracé du Red Bull Ring n’est assurément pas propice aux Yamaha. Constitué principalement de lignes droites et de forts freinages, il ne leur permet pas d’exploiter leur principal avantage, leur vitesse de passage en virage. Pour couronner le tout, les fortes pluies qui se sont abattues sur le circuit avant la FP1 en a encore diminué l’adhérence, ce qui pose généralement problème aux machines d’Iwata.

Le résultat n’a pas traîné et, au terme d’une unique séance productive sur le sec, les M1 se retrouvent pour le moment aux 5e, 10e, 11e et 13e positions.

Massimo Meregalli a expliqué au micro de Sky Sport les difficulté rencontrée par les M1 sur ce circuit particulier : « Cette piste n’est pas bonne pour nos motos, mais de toute façon je ne pensais pas à un départ aussi difficile. Nous sommes partis d’une configuration plus ou moins similaire à celle de l’année dernière. La piste n’est pas encore assez gommée, mais j’espère que la météo se maintiendra même pendant la FP2. À Brno, Viñales a décidé de partir avec un pneu déjà rodé et, cette fois, cela ne l’a pas payé. Il n’a pas eu d’adhérence au freinage ou à l’accélération, dès le départ. Il a peut-être essayé de compenser quelque chose lors de l’accélération, mais cela a été trop brutal et la température des pneus est devenue trop élevée. »

Pour Fabio Quartararo, qui occupe ce soir la 10e place à une demi-seconde du plus rapide, le verre est à moitié vide ou à moitié plein, suivant l’angle choisi. Le Français a assuré une place dans le top 10, ce qui pourrait s’avérer très important s’il pleut demain en FP3, mais doit encore progresser pour se rapprocher des plus rapides.

Fabio Quartararo : « Cela a été une matinée difficile. Notre rythme n’a pas été très bon, mais pas très mauvais non plus. J’ai fait une erreur en FP1, j’ai oublié de changer de mapping. Même ainsi, notre performance n’était pas si mauvaise. Mais c’est un tracé sur lequel nous peinons. La configuration n’était pas non plus très bonne ce matin. Lorsque nous sommes passés aux pneus arrière tendres, j’ai eu un peu de mal à m’adapter rapidement. C’est pourquoi mon attaque du chrono n’a pas été très bonne. Je ne suis donc pas très content d’aujourd’hui. Mais je suis heureux de savoir que nous pouvons encore essayer beaucoup demain et il semble que nous ayons trouvé de bonnes choses pour demain et pour notre rythme de course en général. Nous avons eu quelques idées après Brno et elles semblent fonctionner. Le chrono est important, mais le rythme de course l’est encore plus, c’est pourquoi nous nous concentrons autant sur ce point. J’espère que la FP3 et les qualifications se dérouleront sur le sec, car nous pensons avoir un bon réglage pour le sec. »

« Nous ne pouvons malheureusement pas dire que nous sommes ici pour lutter pour la victoire. La vitesse fait toujours défaut, mais même si vous demandez à Ducati, ils s’en plaindront. Mais nous luttons réellement là-dessus. Je ferai de mon mieux et je veux obtenir le maximum de points. Je serais très heureux de pouvoir monter sur le podium mais c’est un résultat très difficile à obtenir car les Ducati et les KTM vont très vite, et puis il y a aussi Nakagami qui a montré qu’il avait un bon rythme. Je m’attendais à une KTM rapide, mais pas aussi rapide qu’à Brno. Pol a encore été très rapide aujourd’hui. »

« Oui, en ce qui concerne les pneus, je pense que c’est mieux qu’à Brno. S’il fait sec demain, nous avons une idée. Nous verrons si cela fonctionne. S’il pleut, ce sera la première fois que nous roulerons avec le nouvelle moto sous la pluie. Mais je serais content d’une FP3 sur le sec car j’aimerais voir si ce que nous avons proposé est une bonne idée ou pas. De toute façon, nous devons être préparés à toutes les conditions. Nous savions que Brno et ces deux courses en Autriche seraient très difficiles pour nous. Misano, Barcelone et Le Mans nous conviennent un peu mieux. Dans tous les cas, il faut tout donner et voir ce qui se passe. »

Interrogé sur l’hypothèse des moteurs Yamaha qui tourneraient moins vite pour conserver leur fiabilité, El Diablo a déclaré n’en avoir aucune idée.

Classement FP1/FP2 du Grand Prix d’Autriche MotoGP au Red Bull Ring :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team