Ce sont deux pilotes qu’il faudra regarder de près sur la piste du Red Bull Ring dans le cas où ils se retrouveraient ensemble sur la même trajectoire. Entre Pol Espargaró et Johann Zarco, il y a en effet comme une tension née de l’accrochage déploré le week-end dernier à Brno. Un dimanche en République tchèque où Pol Espargaró a chuté de sa KTM en rencontrant au point de corde, dont il s’était écarté, la Ducati GP19 de Johann Zarco. Les officiels ont jugé l’incident en sanctionnant le Français qui a bien géré sa pénalité. Mais entre les deux hommes rien n’est réglé…

Pourtant, Johann Zarco est allé à la rencontre de Pol Espargaró pour crever l’abcès. Comment cet entretien s’est-il passé ? C’est le Français qui le raconte… « Je l’ai rencontré jeudi sur le parking. Je suis sorti de ma voiture et je suis allé le voir pour parler clairement face-à-face et lui dire que j’étais désolé pour ce qui s’était passé. Il n’a pas voulu accepter mes excuses. Je lui ai répondu que je n’étais pas venu lui demander de m’excuser mais seulement lui dire que j’étais désolé de la situation et que, clairement, mon objectif premier n’était pas de faire chuter quelqu’un ».

“J’ai dit qu’au moins on s’était parlé face à face”

« Mais il est sûr que je l’ai fait exprès car je savais que je ne pouvais pas passer et que j’ai essayé de le pousser » termine le Français. « Je lui ai dit que non et que pour moi, s’il élargissait, la logique est que j’essaye de passer car il y avait la place. Pour lui, il n’y avait pas la place puisqu’on s’est touché. J’ai dit qu’au moins on s’était parlé face à face même si on n’était pas d’accord. Au moins, cela est fait. » Mais pas sûr que ce soit tout pour Pol Espargaró



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco, Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing, KTM MotoGP