On espère – et l’ensemble du MotoGP avec nous – que ce sera le plus tard possible, mais à chaque fois un peu plus, le sujet s’impose. Normal puisqu’il s’agit de la retraite, une perspective qui, par nature, se précise au fur et à mesure que le temps s’écoule. Mais lorsque Valentino Rossi raccrochera cuir et casque, le retentissement sera autre que le départ de Nico Rosberg de la Formule 1. Heureusement, la liste de choses à faire avant de profiter de la pension s’allonge chez le Doctor.

De fait, plus il sera occupé, moins il voudra partir. C’est du moins ce que l’on peut espérer. A priori, on est tranquille pour les deux années qui viennent grâce à son contrat Yamaha. Du côté de la Formule 1, les responsables de l’écurie Mercedes ne l’ont pas appelé pour nous l’enlever et le mettre du côté de Lewis Hamilton. Une blague au départ, mais il faut toujours rester sur ses gardes…

Reste que c’est derrière un volant que Vale voudra s’éclater une ultime fois. Il fait déjà du rallye, il a dit qu’il pensait au Dakar et voilà qu’à présent il confirme sa flamme pour les épreuves de 24h00. Le Mans est dans la ligne de mire, mais pas que : le Nürburgring est aussi dans le viseur tout comme Spa Francorchamps. Un tracé qualifié de superbe par l’homme de Tavullia qui parle même de certitude quant à une visite comme concurrent un jour ou l’autre.



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP