Direction l’Allemagne et le Sachsenring pour la neuvième manche du Championnat du monde MotoGPTM 2018, le Pramac Motorrad Grand Prix Deutschland organisé sur le circuit le plus court de la saison.

Le tracé long de 3,671 km tourne résolument à gauche avec 10 de ses 13 virages dans cette direction. Ce circuit confiné et lent est l’un des plus compliqués de la saison et les courses qui s’y déroulent sont généralement serrées et intenses. En raison d’un re-surfaçage complet l’an passé, Michelin était arrivé au Sachsenring avec relativement peu de datas à cause des restrictions dues au bruit interdisant les tests avec les machines de MotoGP. Mais cette année, Michelin et les teams sont mieux préparés grâce aux données recueillies en 2017.

Le tracé technique, plutôt lent dans l’ensemble, offre néanmoins des courbes gauches longues et rapides qui mettent à rude épreuve ce côté-là du pneu. Les MICHELIN Power Slicks avant et arrière sont asymétriques et disponibles en soft, medium et hard pour supporter toutes les contraintes du Sachsenring. Ces pneus disposent d’un côté gauche plus dur en raison d’un grand nombre de virages à gauche, alors que la gomme côté droit est plus soft pour une mise en régime rapide et ainsi donner aux pilotes le grip et la confiance nécessaires pour les trois courbes à droite, notamment le matin quand les températures sont assez fraîches.

A l’époque, le circuit empruntait les routes autour de la ville de Chemnitz, ex-Allemagne de l’Est, près de Dresde et Leipzig. Le circuit permanent a été inauguré en 1996 et a accueilli son premier Grand Prix de moto en 1998. Le tracé a été modifié en 2001. Sa situation géographique attire généralement un large public bruyant le week-end de course, mais elle attire aussi souvent nuages et pluie. Les MICHELIN Power Rain sont proposés en soft et medium à l’avant et l’arrière, ces derniers ayant un design asymétrique avec un côté gauche plus dur.

Michelin et les acteurs du MotoGP prendront la piste vendredi 13 juillet pour deux séances d’essais libres préparatoires à la course longue de 30 tours. Les qualifications se tiendront samedi après deux autres séances d’essais libres. Le départ de la neuvième manche de la saison est programmé à 14h00 heure locale dimanche 15 juillet. Cette course marquera la fin de la première mi-saison avant une pause estivale écourtée cette année.

Piero Taramasso – Manager Deux-roues Michelin Motorsport :

« Nous allons arriver au Sachsenring bien mieux préparés qu’en 2017 où nous n’avions pas eu l’opportunité de tester le nouveau revêtement. Cette fois, nous disposons de données techniques et nous avons pu développer des pneus adaptés aux spécificités de ce circuit très technique et exigeant : sens anti-horaire, de nombreux virages à gauche et des courbes rapides. Les pilotes passent beaucoup de temps sur l’angle gauche et quand ils basculent à droite, ce côté-là a perdu de la température et doit se mettre en régime rapidement. Les deux côtés du pneu doivent donc travailler différemment et donner confiance aux pilotes. Il peut faire très frais, mais aussi très chaud quand le soleil sort. Notre paquetage, sélectionné en début de saison, tient compte de tous ces paramètres et nous sommes confiants. »

 

 

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :