Marc Márquez a pris son envol et gagne depuis qu’il a croisé la trajectoire d’un certain Santi Hernández. L’homme s’est confié sur son parcours qui suit celle du maître de la catégorie MotoGP. Il donne aussi quelques détails sur l’organisation actuelle du team Repsol Honda qui donnent le ton et il évalue les forces en présence cette saison. Autant d’éléments croustillants…

Santi Hernández est l’homme de l’ombre de Marc Márquez. Au cours de ces années, il l’a accompagné dans ses nombreux succès le soutenant dans les bons moments et les rares mauvaises passes. En partie grâce à lui, la Honda est une moto plus puissante qui semble avoir comblé l’écart avec la Ducati en termes de moteur.

Tel que rapporté par “Motorlunews.com“, Santi Hernández a déclaré : « je travaille dans ce monde depuis 22 ans avec de nombreux autres pilotes, ainsi qu’avec Marc bien sûr. Mais mes objectifs sont toujours restés les mêmes. Dans ma tête pour le moment, il n’y a qu’une pensée : Faire le maximum pour Marc. Notre stratégie a changé depuis l’année dernière. Nous avons maintenant un moteur plus puissant. Cela change tout en termes de configuration car nous n’avons plus besoin de sacrifier l’accélération pour gagner en freinage et en virage ».

L’ingénieur a ensuite poursuivi sur l’organisation du team officiel : « avec l’arrivée de Puig, les choses ont changé dans l’équipe. Suppo était plus attaché à l’image et aux sponsors, il ne savait rien de la technique car il n’a jamais été pilote. Logiquement, quand Alberto vous dit quelque chose, vous devez en tenir compte car c’est une personne qui possède une expérience considérable du point de vue technique ».

La saison en cours annonce déjà une nouvelle concrétisation de Marc Márquez, mais Santi Hernández assure que rien n’est acquis ni jamais facile : « Ducati travaille également très bien avec Petrucci et Miller, Dovizioso n’est plus seul. La Suzuki souffre sur certains circuits où le moteur est utilisé, mais il y a aussi de bons résultats avec Rins. Chez Yamaha, en revanche, je ne sais pas ce qui s’est passé en début d’année, mais il faut les garder sous contrôle ».

Enfin Hernández a conclu : « l’année dernière à la fin de chaque course c’est la Ducati qui était le plus régulièrement sur le podium, mais cette année on y voit des Honda, des Suzuki, des Yamaha et aussi des Ducati. Ce championnat est plus équilibré même si au début on disait que Honda avait déjà gagné ».

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team