La saison de Marc Marquez est décidément un combat de tous les instants. Depuis qu’il a fait son retour sur une MotoGP à Portimao après neuf mois d’absence, il souffre et lutte comme un beau diable pour recouvrer tous ses moyens. La victoire en Allemagne a été une récompense mais aussi une exception tellement l’officiel Honda a du mal avec son corps. Et quand ça va à peu près, il chute pour se blesser encore ailleurs. Ainsi, lors de la FP1 dont les conséquences physiques d’un accident à près de 270 km/h sont apparues en fin de FP2…

Sur la feuille des temps, Marc Marquez a bien commencé son Grand Prix de Grande Bretagne puisque le voilà dans le top 5 au terme de la première journée, mais derrière il est vrai son équipier Pol Espargaró en pleine résurrection. Mais pour en arriver, il faut braver les dangers de la piste, du genre de ceux qu’il a connus lors de la FP1.

Un accident impressionnant dont il a d’abord semblé sortir indemne. Cependant… « Du sable est entré dans mon œil et cela a causé une petite blessure. Pendant la FP2 cela m’a dérangé et mon œil a pleuré, mais ce n’était pas un problème. À la fin de FP2 la blessure s’est desséchée et a empiré, je suis allé au l’hôpital pour le faire nettoyer, en principe demain ça ira, mais maintenant j’ai besoin de repos et d’être les yeux fermés ».

Auteur du meilleur temps du matin, Marc Marquez a perdu l’avant de sa RC213V dans l’un des points les plus critiques de Silverstone, le virage deux, un freinage que les pilotes affrontent à près de 270 km/h. Les basses températures enregistrées ce matin sur la piste britannique soit un peu plus de 14°C en FP1, n’ont pas aidé à l’adhérence des Michelin, et l’officiel Honda en a été l’une des victimes les plus notables.

Malgré le fait que Marc Márquez ait glissé sur l’herbe et l’asphalte sur plus de 50 mètres, le Catalan a su bien se protéger et cela lui a permis de se lever presque immédiatement pour s’écarter et ne pas rester au milieu de la piste. La séance a dû être arrêtée avec un drapeau rouge pour retirer la RC213V frappée du n°93 et ​​nettoyer la piste.

Silverstone

Marc Marquez est tout de même content

Plus tard, déjà en FP2, Marc a pu boucler 15 tours supplémentaires et signer le cinquième meilleur temps vendredi, signe que son physique ne semblait pas avoir souffert après la chute. Malgré le fait que Márquez n’ait pas parlé directement aux médias, l’équipe Repsol Honda a offert une déclaration du pilote de Cervera dans laquelle il parle de ce qui s’est passé à Silverstone : “aujourd’hui, je me sentais plutôt bien. Je me sentais plein d’énergie depuis cette semaine, mon épaule ne me dérangeait pas beaucoup. J’ai pu sortir et rouler comme j’aime, comme je voulais », raconte Marc Marquez qui termine : « je suis content , je me sentais bien sur la moto, ça a l’air de bien marcher, on a un bon niveau. Voyons si on peut le garder d’ici jusqu’à la fin du week-end ».

Cuir déchiré après le crash en FP1

MotoGP Silverstone J1 : classement

Silverstone

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team