Ce vendredi 27 août 2021, Valentino Rossi a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit de Silverstone, au terme de la première journée du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote italien qui fait pour le moment partie du top 10, sur un tracé où il s’était élancé de la 2e position lors de la dernière édition.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Valentino Rossi sans la moindre mise en forme.


Valentino Rossi : « Cela a été une journée positive pour moi car j’ai eu un feeling plutôt bon. Avec une moto, et ce dès ce matin. Au final, ce matin, je n’ai pas pu donner le maximum de mon potentiel car il y a eu du trafic après le drapeau rouge. Nous avons donc continué à travailler l’après-midi et cela n’était pas mal non plus. Nous avons essayé de travailler avec le pneu arrière dur, mais il était un peu trop dur pour les températures de l’après-midi car elles étaient une peu trop basses. Mais à la fin, avec le tendre, j’ai fait deux bons tours et je suis dans le top 10. Le feeling est plutôt bon, et en particulier j’ai pris beaucoup de plaisir car Silverstone est une très belle piste. J’aime beaucoup le tracé, et avec le nouvel asphalte c’est très amusant de piloter une MotoGP ici. Aujourd’hui, il faisait froid mais c’était sec, ce qui est déjà super pour Silverstone (rires). Nous espérons que la météo continuera ainsi durant le weekend. »

Les pilotes disent que l’adhérence est très bonne. Cela vous est-il à résoudre les problèmes que vous rencontrez d’habitude ?
« Il n’y en a pas beaucoup mais Silverstone est une des pistes où ils ont modifié le tracé et où c’est mieux que l’ancien. Un peu comme Spa-Francorchamps. C’est également un grand pas en avant en ce qui concerne asphalte, car avant c’était un peu difficile car il y avait différentes sortes d’asphalte et beaucoup de bosses. Maintenant, c’est une piste très plate et l’adhérence est très bonne, donc sur le papier c’est une bonne piste pour les Yamaha. Et bien sûr, avec notre moto, quand l’adhérence est bonne, vous pouvez être rapide. »

Une piste si longue, avec tant de virages et si complexe, permet-elle à certains pilotes de faire la différence ?
« J’aime beaucoup cette piste car, comme vous le dites, elle est très technique et possède beaucoup de virages, 18 virages. C’est une piste longue et j’adore les pistes longues. Vous avez tout, des virages très lents, des moyens/rapides, des freinages appuyés, donc c’est un grand plaisir car c’est un bon mélange entre les circuits old style et les modernes. Ils ont pu équilibrer les choses. C’est également un grand plaisir car elle est d’une taille adaptée aux MotoGP : Très large et très rapide, donc vous pouvez utiliser toute la puissance. Quand vous pilotez, ce sont des sensations géniales. Après, sincèrement, je ne sais pas si sur une piste comme ça les pilote peuvent faire davantage la différence que sur une autre piste. Peut-être que oui car c’est très technique et vous avez différentes sortes de virages, mais souvent les pistes dites faciles sur le papier sont, quoi qu’il en soit, très difficiles. »

Vous avez un nouveau coéquipier aujourd’hui. Est-il plus utile pour vous que Cal Crutchlow soit à vos côtés ou sur la moto officielle ?
« Pour moi, c’est mieux que Cal soit sur la moto 2021, car il est notre pilote d’essai. Vous savez, la situation chez Yamaha cette année, avec la moto de Franco, est plutôt étrange, car c’est la seule moto qui est un peu vieille. Elle est semblable mais ce n’est pas la même. Il est donc préférable d’avoir Cal sur la moto 2021 car c’est notre pilote d’essais et il peut travailler également pour le futur. Je l’ai vu et il est bien meilleur dans le team Factory. Aujourd’hui, il n’était pas si mal et il était heureux. Je lui ai dit qu’il paraissait plus jeune avec les couleurs d’usine (rires). »

Pensez-vous pouvoir passer en Q2 demain après-midi ?
« Je pense que s’il fait sec, comme les prévisions le disent, demain matin sera crucial. Pour rester dans le top 10, vous devrez peut-être améliorer d’une seconde ! Car tout le monde sera plus rapide, et si la météo résiste et qu’il ne pleut pas, la piste sera plus rapide. Donc pour rester dans le top 10, nous devons trouver un moyen d’améliorer, mais à coup sûr nous allons essayer. »

 

 

Résultats de la FP2 du Grand Prix de Grande-Bretagne MotoGP :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team