Brad Binder a bien joué pour la maison KTM dans un Grand Prix de Grande Bretagne qui ne s‘annonçait pas favorablement pour elle. Douzième sur la grille de départ, le Sud-Africain a d’abord été bousculé à l’entame avant de reprendre ses esprits et livrer une solide prestation qui l’a positionné au sixième rang sous le drapeau à damier. Juste devant le compagnon de marque Lecuona qui n’a pas plus démérité sous les couleurs Tech3…

Dans ce classement du Grand Prix de Grande Bretagne à Silverstone, on note la présence dans les six premiers des six marques engagées en MotoGP. KTM ferme la marche ce qui n’est sans doute pas satisfaisant pour les exigeants autrichiens qui ont vu qui plus est Aprilia prendre son premier podium. Mais au vu du déroulé du week-end anglais, ce n’est pas cher payé… Brad Binder, d’ailleurs, le reconnait : « ce fut un dimanche très réussi car nous avons eu un week-end très difficile », a déclaré le pilote Red Bull KTM  après avoir terminé 6e ce douzième rendez-vous de la saison.

Venant de la quatrième ligne sur la grille, de la position 12, Brad Binder avait beaucoup de travail à faire dans la course de 20 tours sur le circuit de Silverstone. Le vainqueur de la deuxième épreuve MotoGP sur le Red Bull Ring a d’abord bouclé le premier tour à la 13e place, mais ensuite, le Sud-Africain a entamé une belle remontée.

Brad Binder devant Iker Lecuona et Pecco Bagnaia

Brad Binder : “nous n’avions ni le rythme dont nous avions besoin ni le rythme que nous aurions souhaité

À la fin de la course, Binder était 12.189 secondes derrière le vainqueur Fabio Quartararo depuis le sixième rang. « Du fait d’avoir eu un week-end très difficile jusque-là, ce fut un dimanche très réussi », a déclaré Brad Binder. « Mais nous n’avions ni le rythme dont nous avions besoin ni le rythme que nous aurions souhaité. Mon départ n’a pas été génial, j’ai été bousculé dans les premiers virages et j’ai perdu des positions, ce qui n’est pas normal pour moi ».

« Il m’a fallu quelques tours pour me lancer dans la course. Ce n’est que lorsque l’adhérence des pneus a diminué que je suis devenu de plus en plus fort et que j’ai pu piloter sur un rythme solide. Bravo à mon équipe : ils ont choisi les bons pneus et m’ont donné la meilleure moto pour la course que j’ai eue de tout le week-end. La sixième place n’est pas là où nous voulons être, c’est sûr. Mais pour un jour où on n’est pas au mieux, c’est positif ».

Le pilote de 26 ans de l’équipe Red Bull KTM a complété son compte à Silverstone de dix points, portant son score à 108 ce qui le place, désormais, sixième au classement général après 12 des 18 courses.

Brad Binder

MotoGP Silverstone J3 : classement

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Brad Binder

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP