Ce dimanche 29 août 2021, Pol Espargaró a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit de Silverstone, au terme de la troisième journée du Grand Prix MotoGP de Grande-Bretagne.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote espagnol, qui a terminé la course à la cinquième place après s’être élancé depuis la pole position, soit son meilleur résultat obtenu avec Honda jusqu’ici.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Pol Espargaró sans la moindre mise en forme.


 

Pol, vous avez obtenu aujourd’hui un bon résultat, mais on imagine que vous visiez un peu plus haut compte tenu de votre pole position. Avez-vous rencontré des problèmes en course ?

« J’ai rencontré des problèmes dans les virages à haute vitesse, ceux où on emmagasine pas mal de vitesse, car l’arrière de ma moto se bloquait et bougeait beaucoup. Il est certain que je voulais plus, surtout que j’avais la vitesse de pointe des gars de devant. J’étais à l’aise dans les premières phases de la course, et je pouvais soutenir le rythme de mon frère ainsi que celui d’Álex Rins. Mais ensuite mes pneus se sont dégradés. Nous étions les seuls avec les autres Honda à avoir choisi le pneu soft à l’arrière. »

Cela a dû vous faire quelque chose de rouler en tête avec votre frère en début de course ? Par ailleurs on a bien senti que toute l’équipe Honda était derrière vous sur cette épreuve…

« C’était assez émouvant oui, et je suis très fier de ce que mon frère a réalisé aujourd’hui. Pour ma part, après la course je dois dire que toute l’équipe était très heureuse car nous avons traversé vraiment des moments difficiles. J’aurais adoré finir sur le podium, car je pense que nous en avions le potentiel. Mais la situation est ce qu’elle est, et nous ne pouvions pas faire plus, c’est en tout cas mon opinion. »

« Il faut remettre les choses en perspective : Si quelqu’un m’avait dit avant ce weekend que j’allais faire la pole et terminer en cinquième position à seulement trois secondes du podium, j’aurais tout de suite signé ! Nous devons être heureux de notre résultat. Place maintenant à Aragon, où nous allons nous rendre avec une moto bien meilleure qu’auparavant. »

“Si quelqu’un m’avait dit avant le weekend que j’allais faire la pole et finir 5e, j’aurais signé tout de suite !”

 

Vous n’avez jamais envisagé le pneu medium pour l’arrière ?

« Je ne dis pas que cela a été un mauvais choix, mais quand on voit que les pilotes mieux classés ont effectivement utilisé le pneu medium à l’arrière, alors que pour nous c’était assez dangereux dans le sens où nous manquions de beaucoup de grip avec celui-ci, cela nous a mis dans une situation assez critique. C’est quelque chose dont nous avions conscience, et cela s’est particulièrement vérifié ici, quand on voit que les Honda qui d’habitude utilisent les gommes les plus dures doivent finalement recourir aux plus tendres. Nous travaillons sur ce problème. »

 

Qu’est-ce que cela vous a fait de rouler avec les têtes d’affiche ? Vous aviez expliqué en conférence de presse après la séance de qualifications que ce serait une grande découverte pour vous…

« C’était bien plus appréciable de se battre aux avant-postes que de se battre pour une place dans le top 10 ! Les gars adoptent des trajectoires étranges, et ils vous attaquent dès qu’ils en ont la possibilité, et même s’ils ne sont pas aussi rapides ils tentent leur chance. C’est assez fatigant d’être dans cette position, car vous êtes toujours sur la défensive. Vous n’essayez pas d’être le plus rapide, mais simplement de conserver votre position. C’est assez difficile à expliquer, c’est comme de la survie ! »

“C’était plus appréciable de se battre aux avant-postes que pour une place dans le top 10”

 

Pensez-vous que vous allez pouvoir afficher le même niveau de performance en Aragon ?

« Si on se base sur notre résultat d’aujourd’hui, cela devrait bien se passer. Mais c’est difficile de prédire ce qu’il va se dérouler. J’aime Aragón, je suis peut-être même plus rapide là-bas qu’ici à Silverstone. La moto devrait logiquement être au moins aussi bonne que l’an dernier, et l’an dernier Takaaki Nakagami avait été plus rapide que tout le monde. »

 

« Mais les conditions en 2020 avaient été assez différentes que celles que nous risquons de rencontrer cette année. Cette année, la température devrait en effet être de l’ordre de 30°C alors que l’an passé on était aux alentours de 20°C. Cela fait 10°c d’écart, et ce n’est pas rien. C’est un endroit où j’ai été rapide par le passé : J’y ai gagné en Moto2 ainsi qu’en 125cc, et j’ai même eu l’opportunité de m’y entraîner durant l’été. »

« J’aime par ailleurs l’endroit, car il s’agit d’un Grand Prix à domicile, et il y a toujours pas mal de spectateurs espagnols pour nous soutenir. Je pense que nous pouvons y faire un bon résultat, mais je ne veux pas plus m’avancer en termes de pronostics. J’espère simplement que nous allons pouvoir conserver ce rythme et continuer à prendre du plaisir. »

 

MotoGP – Silverstone – Résultats Course

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team