Certains diront que « c’est la course », alors que d’autres, dont la Direction de course, ne sont pas de cet avis et jugent « irresponsable » la manœuvre du pilote français qui a causé la chute de Miguel Oliveira.

Cela s’est passé au 9e tour du Grand Prix de Grande-Bretagne Silverstone alors que les deux pilotes KTM, et même les trois avec Pol Espargaro, s’étaient élancés côte à côte depuis la 5e ligne.

Plongeant à l’intérieur du virage, Johann Zarco n’a laissé aucune chance à Miguel Oliveira qui ne l’avait même pas vu.

Le pilote portugais s’est relevé avec un gros hématome à la hanche et à la cuisse mais ne souffre d’aucune fracture. Le pilote français a été pénalisé de 3 places sur la grille de départ du prochain Grand Prix, c’est-à-dire à Misano.

Miguel Oliveira : « Zarco traverse des périodes négatives, et il a été trop optimiste quand il a voulu me doubler et m’a percuté. Certaines choses ne sont pas équilibrées avec lui. C’est dommage car mon rythme sur la moto était très bon. Nous étions dans un petit groupe. J’ai vu que Petrucci rattrapait Pol. Je savais que j’avais un meilleur rythme, car je gérais un peu mes pneus. Je ne m’attendais pas une seconde à ce que quelqu’un me dépasse à cet endroit. Et oui, il a réduit à néant notre week-end fort ici. Aujourd’hui, il aurait été possible de se battre pour une place dans le top dix. Dommage pour ces points. Mais on ne peut rien changer. J’attends la prochaine course avec impatience ».

Hervé Poncharal : « C’est dommage de finir un week-end comme ça. Je suis très triste et aussi déçu car ce n’est pas ce qui devrait se passer entre pilotes expérimentés, surtout de la même marque. C’était encore les premiers tours, nous avions tout sous contrôle comme nous l’avions prévu et Miguel faisait sa propre course, essayant de préserver les pneus. L’objectif était une place dans le top 10 et je pense que c’était vraiment possible. La course est le fruit de longues et longues heures de travail, tout le monde travaille dur et c’est dommage de la voir se terminer ainsi. Johann est venu s’excuser auprès de Miguel et de moi, mais d’une certaine façon, c’est quelque chose que je ne peux pas digérer. C’est un sentiment amer. Je ne suis pas content du tout, mais ça fait partie de la course, malheureusement. Prenons donc les points positifs de tout le week-end ; nous sommes compétitifs. Passons à la manche suivante ! ».

Crédit photo : MotoGP.com 



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco, Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP, Red Bull KTM Tech3