Si le chef d’équipe Repsol Honda se fâche souvent avec Ducati dès qu’il fait une intervention, il ne passe pas pour autant son temps à se mettre tout le monde à dos. Alberto Puig défend les intérêts de son constructeur et de ses pilotes et il ne laisse rien passer sur le sujet. Une vigilance de tous les instants qui demande un gros effort et il sait reconnaître les mérites de ceux qui adoptent cette philosophie. Avec cette grave crise du coronavirus, Carmelo Ezpeleta, patron de Dorna, a montré qu’il était fait du même bois en ne lâchant rien face à cette redoutable adversité. Alors ça valait bien un soutien appuyé…

Alberto Puig est un personnage qu’il vaut mieux ne pas contrarier dans le paddock. Sinon, c’est au risque de subir ses foudres. Ducati, une fois encore, l’a vérifié en laissant entendre que le retard dans le début de la saison imposée par la crise du coronavirus favorisait Honda et son pilote Marc Márquez pour l’un se mettre au niveau technique et l’autre retrouver sa forme physique.

En revanche, il sait aussi faire des éloges lorsqu’il voit un travail bien fait. Alberto Puig a ainsi salué la gestion de Dorna concernant la crise du Covid-19. Et il l’a fait en comparant l’organisateur du Championnat du Monde MotoGP avec ceux de la F1, du football et même du Comité International Olympique. Le chef de l’équipe Repsol Honda souligne que Dorna a réagi rapidement lors de l’annulation du premier Grand Prix MotoGP qui s’est tenu au Qatar. Un site seulement honoré par les catégories Moto2 et Moto3.

« Je pense que nous devons être très fiers de l’organisateur de notre championnat. Dorna a fait les choses intelligemment, pas à pas et toujours à l’écoute des autorités sanitaires », a déclaré Puig. « La F1 a tergiversé jusqu’à la suspension de l’événement en Australie alors qu’il y avait des cas déclarés au COVID-19 à Melbourne, juste avant le début du Grand Prix qui a devait ouvrir la saison. Dans le monde du football et du CIO, la même chose s’est produite : ils ont tardé à admettre une crise qui a maintenant explosé. »

Puig ajoute : « Dorna a évalué ce qui peut et ne peut pas être fait, mais la façon dont tout le paddock travaille dans ce championnat a été protégé est très intéressante. Si on la compare avec la F1, avec les institutions de football ou avec le Comité International Olympique, qui a été très hésitant, Dorna a fait ce qu’elle avait à faire. Dès le premier moment, ils ont réalisé l’ampleur du problème. Pour ce faire, il faut avoir des idées claires et être intelligent. Carmelo Ezpeleta l’est. »

On rappellera que le team Repsol Honda présentera cette saison une équipe inédite puisque composée de deux frères : Marc et Álex Márquez.

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team