Après cinq Grands Prix disputés dans cette saison 2019, on peut commencer à évaluer les forces en présence du plateau MotoGP. Chez Honda, on a fourni à son prodige Marc Márquez une moto avec laquelle il peut encore un peu plus étaler son talent, chez Ducati, on a certes progressé, mais pas encore suffisamment pour inquiéter le duo précité alors que tant chez Suzuki que chez KTM, chacun à leur niveau, on se réjouit d’un bond en avant. Et Yamaha ? On sort progressivement du comas…

Et pour remettre en route les signes vitaux et revenir à la vie il faut la surveillance et les soins d’un Doctor. Il s’appelle toujours Valentino Rossi et, à 40 ans, met sous perfusion la firme d’Iwata pour lui injecter sa motivation inépuisable. Cela étant dit, la M1 souffre toujours de problèmes chroniques qui la placent derrière Ducati et Honda. En particulier, elle ne semble pas en mesure de bien faire fonctionner ses pneus, qui chauffent et se dégradent trop rapidement, provoquant des problèmes d’adhérence. Il y a aussi une électronique incapable de fournir la bonne puissance du moteur.

Une situation qui n’échappe pas aux observateurs, à l’instar d’un Stefan Bradl, à la fois pilote test apprécié chez Honda et commentateur télé : « Yamaha, lors de ces deux dernières années, a perdu en termes de développement par rapport à Honda et Ducati. Ils ont dormi un peu, alors ils sont en retard. Bien sûr, Valentino essaie de les réveiller, mais visiblement il n’est pas satisfait de la 5ème place au Mans, il veut monter sur le podium à 40 ans. Il n’est pas satisfait des positions entre 5 et 10 ».

L’Allemand a ensuite poursuivi : « si quelqu’un sait comment sortir de cette petite crise, c’est Valentino Rossi. Il se bat actuellement avec des armes inférieures parce que Ducati et Honda sont plus rapides ».

L’ancien Champion du Monde de Moto2 croit au renouveau de Yamaha grâce à l’intervention de Valentino Rossi, qui, depuis déjà l’année dernière, demande à Iwata de “copier” dans un certain sens le modèle de travail récent imposé par HRC et Ducati. Cela étant dit, les chronos réalisés par le jeune Fabio Quartararo lors du Grand Prix de France méritent aussi toute l’attention sur la manière d’exploiter la Yamaha…

Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP