Ses résultats bruts ne font pas de lui le meilleur élève de l’académie VR46, mais Stefano Manzi a pourtant la même renommée que le reste de la classe. Surtout depuis le Grand Prix de San Marin version Moto2 qui l’a opposé à l’ancien pensionnaire Romano Fenati auquel la même académie a indiqué la sortie pour s’être montré un peu trop turbulent. Un trait de caractère qu’il a mis en lumière dans un duel avec Stefano Manzi. On ne reviendra pas sur les faits et le geste, mais on s’attardera sur celui qui poursuivra sa route en Moto2 sous les couleurs Forward et MV Agusta. Et qui a une pensée sur son rival qui revient dans le paddock…

Leur prochaine rencontre sera sans doute regardée de près. Mais elle n’aura pas lieu sur la piste. Manzi est un pilote de Moto2 et Fenati est redevenu un protagoniste du Moto3. Cependant, les deux hommes sont à présent éternellement liés par cet incident à Misano en 2018. Du coup, le sort de l’un amène à interpeller le sentiment de l’autre.

Un effet domino auquel n’a pas échappé Manzi lors de la présentation d’un team Forward qui arborera le légendaire nom MV Agusta. L’Italien commente ainsi le retour en Grand Prix de Fenati : « d’abord, il est bon de préciser qu’il a été puni par une suspension de licence jusqu’à la fin de l’année 2018. Et qu’il me semble que cette sanction a été juste au regard du geste qu’il a fait ».

Il précise ensuite sur InSella : « le déchaînement qui a suivi cet incident n’a en revanche pas été juste. Beaucoup de gens qui ne connaissent même pas la moto ont commenté spontanément autant sur lui que sur moi. Ce serait bien que ces gens qui s’expriment à tort et à travers sur le web commencent par faire leur propre examen de conscience. Romano revient, il peut poursuivre son rêve, et c’est bien qu’il puisse ainsi continuer. Je suis heureux pour lui qu’il puisse repartir ».


Tous les articles sur les Pilotes : Stefano Manzi

Tous les articles sur les Teams : Forward Team