Entre le Red Bull Ring et le Japonais Nakagami, il y a comme un lien qui se crée et qui est apparu l’an passé avec de bons résultats acquis. Cette fois, c’est carrément la première place dont peut se targuer le pilote LCR. Et ce n’est pas un accident…

Takaaki Nakagami a signé le meilleur temps de la FP1 du Grand Prix de Styrie, ce qui a été suffisant pour le classer en tête de la première journée puisque la FP2 s’est déroulé sur une piste arrosée par une averse. Voilà de quoi lui remonter le moral dans une saison difficile, par ailleurs partagée par tous les pilotes Honda. Le Japonais s’est imposé avec 0,076 seconde d’avance sur le champion du monde Joan Mir et sa Suzuki.

« Cette piste n’est pas très exigeante physiquement car il n’y a pas beaucoup de virages sur le Red Bull Ring, il s’agit juste de freiner très fort la moto avant quelques virages » sourit Taka. « Je me sens bien sur la moto, c’est bien qu’on puisse être de retour sur la piste et je suis content », a déclaré le pilote de 29 ans. « Nous avons testé un nouveau système de freinage Brembo en FP1, c’était bien, mais ce n’était pas vraiment un changement par rapport au précédent. Notre rythme pour la course n’est pas mauvais, mais nous devons continuer à y travailler. »

« L’équipe a fait du très bon travail et j’espère que nous pourrons continuer sur cette performance jusqu’à dimanche. Quand j’ai essayé ma combinaison en cuir jeudi, j’ai remarqué qu’à certains endroits c’était un peu plus serré que d’habitude. J’en avais parlé à IXON, mais ils m’ont dit que c’était la même chose pour tous. La pause estivale a été juste un peu trop longue », a plaisanté le Japonais.

Takaaki Nakagami a signé le meilleur temps vendredi matin

Nakagami n’a rien risqué sous la pluie

Dans l’après-midi, il a plu à Spielberg et les pilotes MotoGP ont dû se préparer à des conditions complètement différentes. Nakagami a terminé 17e sans aucune pression. « Lors de la deuxième séance d’essais libres, je n’ai pas trop risqué. Au début de la séance, j’ai essayé de me concentrer sur les conditions, mais ensuite la pluie s’est arrêtée au bout de dix minutes et c’est devenu plus sec très rapidement », a déclaré le pilote Honda.

« Finalement, je suis reparti en piste, mais je ne voulais pas faire d’erreur et donc je n’étais pas très rapide. La position de l’après-midi ne dit rien, donc je ne m’en inquiète pas non plus. Il y a un risque de pluie dimanche, et nous devons être prêts même dans ces conditions ».

Les Japonais n'ont pas mis beaucoup de pression sous la pluie

MotoGP Styrie J1 : chronos cumulés

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Takaaki Nakagami

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda