Dans la famille des blessés du MotoGP en ce début de saison, l’officiel Suzuki Alex Rins est ici demandé. Il est aussi celui qui, malgré son état, a tenu au plus haut son rang puisqu’il a ramené de Jerez 2 une courageuse dixième place. Pendant ce temps, Cal Crutchlow se classait treizième et Marc Marquez commençait sa période de forfait… Mais si le temps va aider les deux pilotes Honda à se remettre, l’état de l‘officiel Suzuki restera toujours en suspens, avant une opération qui est envisagée à la fin de l’année…

Alex Rins va sans aucun doute aller de mieux en mieux, ce qui lui permettra de rouler de plus en plus vite, mais il lui faudra tout de même être prudent, car une nouvelle chute sur son épaule aurait des conséquences très fâcheuses. Après la blessure à l’épaule droite subie lors de la Q2 du Grand Prix d’Espagne, le Catalan arrive à Brno pas encore en parfait état. « L’épaule peut sauter hors de l’articulation en cas de forte chute » avoue l’équipier de Joan Mir.

« Je me sens bien, mieux qu’à Jerez » déclare tout de même Rins à la veille des essais libres en République tchèque. « Mais je ne suis pas à 100%. Chez moi en Andorre, j’ai travaillé avec le physiothérapeute deux fois par jour et maintenant je me sens beaucoup mieux. Je ne peux pas dire à quel point je suis en forme, je ne le saurai qu’après FP1. Mais je suis convaincu que ce week-end se passera bien, ce circuit devrait aussi être moins difficile que Jerez ».

70 à 80% de chances que l’épaule se déboîte à nouveau

Reste qu’Alex Rins devra certainement subir une intervention chirurgicale à la fin de la saison. « De toute évidence, le muscle n’est pas dans le même état que le côté gauche. Les médecins disent qu’il y a maintenant 70 à 80 pour cent de chances que l’épaule ressorte à nouveau de l’articulation si je tombe fort, dans le pire des cas. Je préfère ne pas effectuer d’opération maintenant car cela prendrait beaucoup de temps. Nous verrons comment ça se passe cette saison. Si j’ai souvent des problèmes, je me ferai opérer après la dernière course ».

Il termine : « je vais certainement essayer de donner 100%. Si vous vous sentez bien, vous prenez le guidon et vous vous battez avec les autres pilotes, vous ne pensez pas à votre épaule. Tant que je suis mathématiquement un concurrent, j’essaierai ». On rappellera que Marc Marquez connaîtra sans doute cinq forfaits avant de reprendre le collier. Il restera alors neuf épreuves.



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar