MotoGP Test Jerez J1 : Suzuki est en avance sur Yamaha avec un nouveau moteur

par | 19 novembre 2021

Les pilotes Suzuki ont fini la première journée de test de l’intersaison à Jerez aux sixième et quatorzième rangs. Alex Rins mène la danse devant Joan Mir et les deux pensionnaires de la GSX-RR arboraient un sourire plus franc que celui de Fabio Quartararo en descendant de sa Yamaha. Et pour cause : avec un nouveau moteur et un nouveau cadre, ils sont déjà entrés de plain-pied dans la saison 2022…    

Dans ce premier jour de test de l’intersaison à Jerez, il y avait de grosses attentes chez Fabio Quartararo mais aussi chez Aleix Espargaró. Or le pilote Yamaha est resté sur sa faim tout comme l’officiel Aprilia a été déçu. Des frustrations qui contrastaient avec l’ambiance régnant chez Suzuki où on avait l’impression que c’était Noël avant l’heure. Et pour cause : Joan Mir et Alex Rins avaient à disposition des GSX-RR avec un nouveau moteur et un nouveau cadre…

Alors, même s’il reste encore du travail à faire pour équilibrer tout ça sur la piste, la satisfaction de voir enfin les choses bouger à Hamamatsu l’emportait : « c’était une journée bien remplie » commente Joan Mir. « Nous avons fait beaucoup de tours pour tester les nouveaux composants de la moto, le nouveau moteur en particulier. Il est maintenant essentiel d’obtenir un maximum de données pour comprendre dans quelle direction nous devons aller pour les prochaines étapes. Nous avons fait beaucoup de comparaison, le nouveau moteur a certainement plus de puissance mais a encore besoin de beaucoup de travail sur les détails. Le potentiel est là ».

Suzuki

Joan Mir : “la puissance de la Suzuki est un peu plus élevée, c’est certainement une chose positive

« La puissance est un peu plus élevée, c’est certainement une chose positive, mais vous imaginez bien que la puissance seule ne suffit pas, il faudra aussi beaucoup travailler sur l’électronique pour tout peaufiner » ajoute l’exigeant double Champion du Monde. « Le but sera aussi de comprendre le vrai potentiel de la moto avec des pneus usés et neufs, il ne suffit pas d’avoir un bon moteur, il faut aussi savoir en tirer le meilleur. Dans l’ensemble je suis satisfait mais il est encore trop tôt pour donner globalement un jugement ». Il termine : « j’ai essayé un nouveau cadre, et ce n’est pas forcément le cadre que nous utiliserons la saison prochaine ».

Son équipier Alex Rins est également satisfait et même un peu plus : « il semble que le nouveau moteur a ce petit plus de puissance supplémentaire que nous demandions, maintenant nous devons travailler pour créer les bases pour la saison prochaine. Je pense qu’il y a un bon potentiel que nous n’avons pas encore pleinement exploité, donc le tour rapide est encore quelque chose sur lequel nous devons travailler, mais les bases pour pouvoir faire des améliorations substantielles par rapport à la saison dernière sont là. Mais il faudra encore du temps ». Un temps précieux qui s’écoule aussi pour Yamaha

Joan Mir, Team Suzuki Ecstar, Jerez MotoGP™ Official Test

MotoGP Test Jerez J1 : chronos

Jerez

Crédit classement motogp.com

 

Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins, Joan Mir

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar