MotoGP Test Jerez J1 Débriefing Fabio Quartararo (Yamaha/9) : « Sincèrement, j’espérais un peu plus », etc. (Intégralité)

par | 18 novembre 2021

Ce jeudi 18 novembre 2021, Fabio Quartararo a répondu aux questions des journalistes depuis le Circuit Ángel Nieto de Jerez, au terme de la première journée de test MotoGP marquant le début de la saison 2022.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote français, visiblement déçu.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Fabio Quartararo sans la moindre mise en forme, même si cela est partiellement traduit (vouvoiement en anglais, tutoiement en français).


Avez-vous essayé le moteur 2022 et quelles sont vos impressions ?

Fabio Quartararo : « Bonjour à tous ! Nous avons essayé une moto très similaire à celle du test de Misano. Pour être honnête, c’était la moto de Misano, puis nous avons essayé plus de pièces comme un nouveau bras oscillant et de l’électronique. Mais c’était un test très semblable à celui de Misano. »

Avez-vous senti un progrès ?

« Plus de travail doit être effectué pour sentir une amélioration. Comme vous pouvez imaginer, cette moto est la première étape et nous espérons bien mieux pour le test à Sepang. »

Vous vous attendiez à mieux ou vous saviez déjà que ce serait comme ça ?

« Nous avons encore une journée de test de demain pour essayer diverses pièces, mais oui, je m’attendais à un peu plus, et j’espère qu’ils ont gardé le meilleur pour Sepang. Avoir plus de vitesse, c’est la chose dont on a besoin. »

Jerez est-il bon circuit pour essayer les nouvelles motos ?

« Pour moi, c’est un bon circuit pour essayer les châssis. En ce qui concerne les moteurs, c’est difficile car la ligne droite est très petite et on ne peut pas bien voir. Mais ce dont je suis sûr, c’est que les Ducati ont 18 km/h de plus dans cette ligne droite. Nous avons encore beaucoup de travail ! »

Avez-vous essayé un nouveau châssis ?

« Non, je n’avais pas de nouveau châssis aujourd’hui, seulement ma moto 2021 et une nouvelle moto qui était celle de Misano, mais qui avait un cadre couleur aluminium à Misano et qui est maintenant noir. Mais c’est le même, ce n’est pas une nouveauté. Avec, nous recherchons n’ont pas une vitesse de passage en virage mais un peu plus de turning dans les virages lents. »

Cela vous inquiète-t-il que les vraies nouveautés n’arrivent qu’à Sepang ?

« Disons que nous avons trois mois pour trouver cette puissance, mais pour être honnête, je ne dirais pas que la moto 2021 est parfaite mais notre base est très bonne. Nous manquons seulement de beaucoup, beaucoup de vitesse de pointe et d’aérodynamique. C’est pourquoi je pousse tellement Yamaha, pour avoir cela à Sepang. Ici, on ne voit pas vraiment ça mais je m’y attendais la moto est plus ou moins la même qu’au test à Misano. »

Tu n’as pas voulu donner trop de détails mais sens-tu quand même une petite différence de comportement du moteur, peut-être à bas régime ? Et as-tu pu regarder ce qu’il y avait dans les autres équipes ?

« Ce n’est pas que je n’ai pas voulu donner de détails, c’est qu’il n’y a pas de détails en plus qu’à Misano. On a la même moto et sincèrement je n’ai pas senti une grosse différence avec la moto de l’année dernière, surtout au niveau puissance alors que c’est cela que j’ai demandé à être la plus grosse différence. Sincèrement, on n’a pas arrêté aujourd’hui et je n’ai pas vraiment regardé ce qu’avaient les autres pilotes. Donc il faudra voir demain si on voit quelque chose, et surtout si on arrive a essayé quelque chose d’intéressant. »

On te sent un peu déçu… Est-ce que je me trompe ?
« Non, tu ne te trompes pas (rires). Sincèrement, je m’attendais à mieux parce que ça fait pas mal de temps qu’on travaille sur la moto. Je fais mon maximum et je suis sûr que Yamaha aussi, mais c’est vrai que je m’attendais un petit peu à mieux dans cette première journée. Espérons que demain j’arriverai à te dire le contraire. »

Cette déception ressentie aujourd’hui va-t-elle t’inciter à retarder les négociations pour 2023 ?

« Bon, pour être honnête je pense que c’est encore tôt. Je ne veux pas signer quelque chose au moins avant la Malaisie. Je veux voir l’évolution de notre moto, parce que déjà je ne trouve pas ça normal de signer pour 2023 sans avoir commencé 2022. Je sais où est ma valeur et il faut attendre un petit peu pour voir comment le team se positionne avec Yamaha, et surtout voir l’évolution qu’il y a, ou pas, avec la nouvelle moto à Sepang. »

 

 

Résultats de première journée de test MotoGP sur le circuit de Jerez :

Crédit classement : MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP