Lundi et mardi, les MotoGP rouleront encore deux jours à Jerez de la Frontera avant que leurs moteurs ne se taisent définitivement pour cette année 2019.

Situé plus à l’ouest que Valencia, les deux dernières journées d’essais y seront un peu plus longues sur le circuit andalou, débutant à 10 heures et se clôturant à 17h45, avant d’accorder 10 minutes supplémentaires pour les essais de départ.

Les pilotes seront les mêmes qu’à Valencia (Dani Pedrosa toujours chez Tech3), à l’exception de Stefan Bradl absent, Sylvain Guintoli (Suzuki) présent, et de Karel Abraham qui s’est vu soudainement remercier par le team Avintia sur ordre de Ducati.

En effet, les négociations visant à remettre Johann Zarco en selle au sein de la structure de Raúl Romero sont menées directement par les hommes de Borgo Panigale, et le pilote français devrait d’ailleurs bénéficier d’un contrat avec la firme bolognaise, un élément rassurant qui a assurément joué un rôle important pour obtenir l’accord un du double champion du monde Moto2 qui préférait initialement retourner en Moto2 chez Marc VDS.

Pour autant, et c’est peut-être un signe que tout n’est pas encore complètement finalisé, Johann Zarco ne devrait pas rouler lors de ce test à Jerez. C’est du moins ce qui est annoncé par la chaîne italienne Sky Sport sur son site Internet.

À sa place, Avintia, dont les camions viennent seulement de faire leur entrée dans le paddock, a convié son pilote en MotoE, Eric Granado, troisième au classement final de la Coupe du monde Enel MotoE et vainqueur de la dernière course à Valencia, pour faire quelques tours sur la Ducati GP18 à titre de récompense.

Le soleil brille aujourd’hui et le fera probablement demain, avant de la pluie anticipée pour mardi.

A suivre…



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing