Vendredi, les préliminaires ont eu lieu sur un tracé de Losail souillé par le sable et balayé par un fort vent avec les pilotes tests et les rookies. Ce samedi on passe la vitesse supérieure avec l’entrée en lice des pilotes titulaires. Pour certains, ce sera une grande première avec la découverte d’une moto inconnue. Pour ne rien rater de cette grande rentrée du MotoGP, voici un direct qui va vous accompagner jusqu’en début de soirée …

Le premier moment d’émotion est ce départ de Pol Espargaró, nouveau pilote Repsol Honda. Le ton est donné…

Pendant ce temps, Jack Miller fait le point sur sa carrière, en réglant quelques comptes au passage …

Pol Espargaró a fait un tour d’installation et il est déjà heureux …

 

Ducati impressionne avec une GP21 pour le moins chargée en accessoires …

Ducati Qatar

Après 01h00 d’exercice, voici les chronos :

Johann Zarco entre en piste et claque immédiatement d’excellents chronos. A 14h00 pratiquement tout le gratin est entré en piste.

Valentino Rossi commence sa nouvelle vie …

Pecco Bagnaia aussi …

 

Chez Yamaha on a filmé sa rentrée des classes.

Stefan Bradl prend les commandes après presque trois heures d’exercice.

Valentino Rossi fait une mise au point en répondant aux propos de Zeelenberg mentionnant qu’il passait trop de temps devant l’ordinateur à analyser les données et qu’il devrait, chez Petronas, revoir sa méthode de travail … “Ce sera définitivement différent“, a déclaré Rossi. “Vous pouvez vous concentrer davantage sur le week-end. La priorité n’est pas de développer la moto, ce qui est bon pour le résultat. L’an dernier, l’équipe satellite a obtenu de très bons résultats, tandis que l’équipe d’usine a eu plus de problèmes“.

Jack Miller a beau être officiel Ducati, il n’a rien perdu de son espièglerie …

A la mi-séance, les KTM se montrent en forme … Et les Suzuki ne tournent pas, sauf avec Guintoli.

A l’heure du goûter, Aleix Espargaró bouleverse la hiérarchie avec sa nouvelle Aprilia RS-GP. Bradl reste dans le coup tandis que Rossi et Viñales sont dans le top 5. le Doctor est leader chez Yamaha. Quartararo est septième et Zarco onzième, second pilotes Ducati.

De Petrucci à Miller en passant par Viñales, la satisfaction est visiblement de mise …

A 17h00, Johann Zarco vire en tête et Fabio Quartararo remonte dans la hiérarchie. Pecco Bagnaia a chuté sans gravité. Les Suzuki se sont mises au travail avec leurs deux pilotes titulaires.

Fait original chez Pramac : on fait la promotion pour la Formule 1 !

Il faut rechercher cette originalité dans l’amitié qui lie le patron de la Formule 1 Stefano Domenicali et Paolo Campinoti, propriétaire de l’équipe Ducati Pramac Racing, soutenue par l’usine. “Stefano est un très bon ami de Paolo Campinoti et lui a demandé s’il serait possible de placer le logo sur la moto“, explique un porte-parole de l’équipe Pramac, interrogé par ‘Motorsport-Total.com‘. Ce serait un coup d’essai puisque pendant la saison, ledit logo pourrait revenir et même en plus grand …

Enea Bastianini montre son nouveau casque …

Pol Espargaro et sa Honda, ça donne ça en vidéo …

Le top 10 est ainsi constitué alors que la dernière partie de cette journée est entamée : Zarco, A.Espargaro, Bradl, Miller, Vinales, Morbidelli, Quartararo, un testeur Yamaha, Oliveira et Rossi.

 

Alors qu’il reste une heure, la chasse au chrono semble déclenchée et c’est Aleix Espargaró qui met à nouveau son Aprilia en tête en signant un chrono en dessous des 1’55 au tour. Zarco suit comme Viñales, Bradl et Miller qui est donc le second pilote Ducati. Alex Rins monte en puissance comme Brad Binder. Quartararo est neuvième derrière Morbidelli et devant Rossi, douzième derrière Oliveira. Le premier rookie est Martin, quinzième.

Il ne reste plus qu’une demi-heure et on se dirige vers une grosse sensation : le meilleure temps de l’Aprilia menée par Aleix Espargaró … Avec une performance de très bon niveau, soit mieux que le record en course.  Johann Zarco tient tête au pilote d’usine Jack Miller dans le clan Ducati à la poursuite de Mir, troisième. Chez Yamaha, c’est Morbidelli avec la Yamaha moins évoluée qui est en tête. Quartararo est 14ème.

Sous le drapeau à damier, Aleix Espargaró garde la tête devant Bradl et Joan Mir qui l’accompagnent dans la zone des 1’54 au tour. Miller et Oliveira ferment le top 5 avec cinq constructeurs à Johann Zarco qui a fait une bonne entrée en matière. L’impression est plus mitigée du côté de Yamaha, un clan mené par un Morbidelli septième avec sa machine 2020. Viñales est neuvième devant Alex Marquez qui boucle le top 10, devant son équipier Nakagami. Pol Espargaró est 17ème sur la dernière RC213V.

Rossi est 14ème devant Quartararo qui est donc le dernier pilote équipé en M1. Chez KTM, les débuts semblent compliqués pour Petrucci, 23ème derrière son équipier Lecuona… Demain, dimanche, on remettra ça !

Classement Test Qatar 1 J1 :

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini