Il s’en est fallu de peu pour que Viñales termine avec le meilleur chrono ces tests d’intersaison au Qatar. Il aurait ainsi retrouvé sa réputation de « soldat de l’hiver » mais Jack Miller, sur une fulgurante Ducati, lui a grillé la politesse. Deux motos très différentes, et pourtant dans un mouchoir de poche sur la feuille des temps. Voilà qui nous promet une saison passionnante. En attendant qu’elle se lance, l’officiel Yamaha a saisi l’opportunité de se faire vacciner, offerte sur place …

Viñales n’a pas raté son entrée en matière dans l’année 2021 avec une Yamaha sur laquelle il a répété les procédures de départ à satiété. Car pour concrétiser avec la M1, il ne faudra avoir personne devant dès l’abord du premier virage de la course … L’Espagnol commente : « la dernière sortie hier était avec le nouveau châssis et je me suis immédiatement senti à l’aise. C’est bon signe. Et les temps semblent venir facilement. Un autre aspect positif. Disons que j’ai terminé les tests avec un bon feeling, nous avons travaillé dur pour être le plus rapide possible en début de course, là où j’ai toujours eu du mal dans le passé ».

Il ajoute : « nous avons bien travaillé en essayant beaucoup de matériel, en comprenant où nous en sommes et où nous devons nous améliorer, même si dans certains aspects cela prend du temps. La direction est la bonne : avec un réservoir plein nous avons une bonne maniabilité, mais il est difficile de dire plus sur la saison : voyons où nous en serons après les deux premières courses ». Qui se dérouleront sur la même piste de Losail fin mars et début avril.

Viñales : « nous avons la vitesse et le rythme »

« Nous sommes dans une bonne situation, je me sens à l’aise avec la moto et cela me donne une grande motivation, sachant parfaitement qu’en course les conditions pourraient être très différentes » développe le Top Gun. « Nous avons la vitesse et le rythme. Il est clair que dans la course les conditions de piste seront très différentes par rapport à ces jours-ci, il y aura les pneus de la Moto3 et de la Moto2, mais la Yamaha s’est améliorée. Ces jours-ci, malgré des pneus plus durs qu’en 2020, nous avons roulé très vite, non seulement dans l’attaque contre le chrono, mais aussi sur le rythme. Nous avons terminé tous les travaux prévus ».

Viñales termine sur la possibilité offerte par le MotoGP de se faire vacciner sur place : « je me suis fait vacciner, je pense que c’était une belle opportunité. Au sein de l’équipe, nous avons tous accepté de le faire ». Une option que n’a pas validé son équipier Fabio Quartararo. Cependant, l’Espagnol fera comme le Français : « je rentre à la maison » dit Viñales.

Viñales sort confiant de l'intersaison.

Tests Qatar, Classement combiné :

Crédit classements: MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP