Le Qatar et sa piste de Losail entame en ce jeudi 11 mars l’avant dernière journée des tests de l’intersaison 2021 de MotoGP. Les choses vont décidément toujours très vite en Grand Prix et au vu des trois jours déjà consommés près de Doha, ce qui nous attend ce jour sera à ranger dans un coin de notre mémoire lorsque les hostilités débuteront vraiment le 28 mars. Entre nouveau record de la piste possible, simulations de courses révélatrices et ceux qui voudront se rassurer comme d’autres confirmer, il y aura matière à réflexion … C’est à suivre en direct sur Paddock-GP.com !

Chez Ducati on sera en mesure de titiller encore le chrono et le radar au bout de la ligne droite tandis que chez Yamaha, on se rassurera sur un tour chrono seul en piste tout en s’interrogeant sur ce qui se passera lorsque l’on se retrouvera dans la mêlée. Chez Suzuki on optimise des points forts bien connus et on veut atténuer ses faiblesses.

Pendant ce temps, on attend un signe positif de KTM sur la feuille des temps. Enfin, chez Honda, on aimerait stopper l’hémorragie de chutes qui touche les pilotes expérimentés sur la RC213V, un phénomène qui ne concerne pas le débutant Pol Espargaró qui n’offre que des satisfactions. Enfin, chez Aprilia, on veut continuer à rêver avec le seul Aleix Espargaró qui n’a de cesse de surprendre au guidon de la nouvelle RS-GP.

Voilà le décor planté. Il est temps de lever le rideau !

Et ça commence avec cette remarque de Jack Miller sur Pol Espargaró, mais il semble que le message s’adresse aussi à une autre personne avec laquelle une polémique sur les réseaux sociaux à éclater … “Pol était le meilleur du test mercredi, car il était celui qui avait le plus de travail devant lui. Il fait de bons tours rapides et il a le rythme aussi. J’en suis agréablement surpris, car dans le passé, tout le monde n’était pas capable d’aller vite sur la Honda. ”

Au passage, on ne boude notre plaisir de voir la Yamaha bien décorée de Cal Crutchlow

Le pilote d’essai Suzuki Takuya Tsuda donnera le coup d’envoi de la séance. Comme la veille, il est suivi par son homologue de chez Ducati, Michele Pirro.

On rappellera que Brembo a apporté à la piste une nouvelle génération de disques avant disponibles pour toutes les équipes. Cinq pilotes ont effectué un chrono après 30 minutes. Aleix Espargaró a établi la référence en 1’55.106 devant les pilotes tests Pirro, Pedrosa, Tsuda et la Yamaha Test2.

Après une heure de piste, le top 10 est le suivant : A.Espargaro, Petrucci, Lecuona, Tester Yamaha, Pirro, Binder, Pedrosa, Miller, Bagnaia et Tsuda. Chez Tech3, on passe une consigne …

Maverick Viñales fait ce commentaire, adoubant ainsi l’analyse de Franco Morbidelli sur la situation de Yamaha :  “nous devons sortir du premier virage en premier ou en deuxième ici, sinon nous n’avons aucune chance“, a déclaré l’officiel Yamaha, se référant à la course d’ouverture.

Chez MOW, on fait remarquer qu’entre Alpinestars et Dainese, c’est tendu chez Petronas Yamaha depuis l’installation de Valentino Rossi

 

14 pilotes sont maintenant en pise. L’occasion de lancer le premier classement  :

 

Petronas Yamaha se lance dans la mêlée…

… Et Pol Espargaró connait sa première chute avec la Honda : Le pilote est indemne. Il a pu remonter sur sa Honda et retourner aux stands lui-même.

Johann Zarco prend la piste et s’installe directement troisième avec un chrono de 1’55.391 qui ne demande qu’à évoluer… On rappellera que certains pensent à un record en 1’52 possible en fin de séance.

Les collègues de télévision de Sky Italia ont publié un nouvel instantané de la technologie: Yamaha a un nouveau garde-boue en cours d’utilisation, la photo est celle de la moto de Valentino Rossi. La construction a également été réalisée par Vinales et Quartararo. Mais c’est Morbidelli qui signe la référence en 1’54.588.

Chez KTM on teste aussi beaucoup avec un nouveau bras oscillant et un échappement intégré.

Dani Pedrosa

 

Les conditions sur la piste sont estimées comme idéales : peu de vent et des températures plus élevées, l’asphalte est propre, la piste commence à être caoutchoutée et les pneus fonctionnent dans les meilleures conditions possibles.

A 15h00 voici le classement :

 

Pol Espargaró a repris ses travaux après sa chute du début de séance :

Stefan Bradl avait dû interrompre sa journée hier après une chute qui lui avait occasionné des douleurs au cou. Nous ne l’avons pas vu sur la piste pendant les trois premières heures, mais maintenant il sort enfin. Il est donc clair qu’il se porte à nouveau raisonnablement bien. Il pointe d’ailleurs neuvième.

En revanche, ni Joan Mir pas plus qu’Alex Rins n’ont encore pris le guidon de leur Suzuki. Quartararo prends les commandes en 1’54.548. Lecuona chute dans le troisième secteur et Savadori qui a pris la piste se plaint de douleurs à l’épaule.

Pol Espargaró prend la tête en 1’54.103. Il est, et de loin le meilleur pilote Honda … Les Suzuki prennent enfin la piste. Jorge Martin chute heureusement aucune conséquence pour le nouveau pilote de l’équipe Pramac Ducati. Miguel Oliveira fait entrer KTM dans le top 10 avec un septième chrono, derrière Mir qui n’a pas mis longtemps à s’échauffer …

A l’heure du goûter, le classement est le suivant :

Pol Espargaro et Viñales se livrent une bataille pour un meilleur temps qui reste l’apanage de l’officiel Honda. Le pilote d’usine Yamaha est second mais voilà que déboule un explosif Bastianini à la troisième place et meilleur représentant Ducati avec sa GP19 !

Un cocou du team Pramac avec Johann Zarco pour le moment onzième derrière Rossi et Jorge Martin 19ème.

Aleix Espargaró maintient le rêve d’Aprilia en prenant la troisième place au rookie Bastianini. Il accélère encore et le voilà en tête avec un 1’53.869 qui fait de lui le premier pilote de la journée à passer le cap des 1’54 au tour … Johann Zarco a été contrôlé à 354 km/h !

Encore quelques news sur les innovations Yamaha vue cette fois chez Petronas

La Suzuki peut faire un bon tour chrono. La preuve avec Alex Rins qui s’installe troisième derrière les frères Espargaró et devant la Yamaha de Viñales qui a aussi un quatre cylindres en ligne.

Avant le point de 17h00, Aleix Espargaró impressionne en améliorant sa marque. La référence est à présent de 1’53.640. Jorge Martin, sixième passe devant Bastianini au classement des rookies et pointe devant son équipier Zarco dixième.

Chronos à 17h00:

 

Cela ne s’arrange pas pour Alex Marquez qui chute à nouveau. Un drapeau rouge est même furtivement sorti mais le pilotes est indemne. C’est sa cinquième visite dans le bac à gravier en quatre jours de test.

Un petit message de Tech3 avant que les hostilités ne reprennent :

La remise en route est bénéfique pour Bagnaia qui prend la seconde position et s’intercale donc entre les deux frères Espargaró. L’officiel Ducati fait mieux ensuite en s’installant en tête en 1’53.444. L’heure de la chasse au chrono aurait-elle sonné ? Mir déboule troisième. On trouve les deux Suzuki dans un top 5 pour le moment déserté par Yamaha. Savadori chute avec son Aprilia.

Alex Marquez bléssé ? Suite à son high side et selon certains rapports, le cadet des Marquez a été blessé au pied lors de son cinquième accident lors de ces essais d’intersaison au Qatar. Si cela est confirmé, cela pourrait être la fin des tests. Le premier Grand Prix à Losail est programmé pour fin mars.

Jorge Lorenzo tweet à nouveau. Mais en tant qu’analyste et non polémiste … Il félicite ainsi Pol Espargaró : “Il a été sans aucun doute la plus grande surprise de ces tests jusqu’à présent. Honnêtement, je ne pensais pas qu’il serait le meilleur pilote Honda lors de sa première rencontre avec la moto. Bravo!“, écrit le triple champion du MotoGP. Le cadet des Espargaró est pour le  moment quatrième à moins de 90 minutes du drapeau à damier.

D’après Sky Sport,  Marc Marquez a subi un examen médical important. Des nouvelles significatives sur le champion du monde espagnol  sont attendues dans les prochaines heures.

Voici le classement à 18h00. Il ne reste plus qu’une heure avant la fin des festivités …

Qatar

Des nouvelles d’Alex Marquez : LCR Honda annonce une «petite fracture sur son quatrième métatarsien du pied droit».

Valentino Rossi remonte quatrième devant Johann Zarco qui entre dans le top 5. Chute de Bradl… Le pilote est indemne.

On approche de la fin et in attend un El Diablo qui sortirait de sa boite comme lors des jours précédents …

Et c’est le cas ! Le voilà en 1’53.398. Fabio Quartararo vire en tête. Jack Miller , qui a établi le record du tour hier, vient de terminer la simulation de course. Une réplique possible au Français ? Oui, mais elle vient de Viñales, son équipier qui claque un 1′ 53.244.

On en rester là avec ce triplé des Yamaha marqués par un Morbidelli qui s’est révélé sur le tard. Quartararo est troisième et  Bagnaia suit et se rassure chez Ducati tandis qu’Aleix Espargaró est toujours de la fête avec une Aprilia qu’il va falloir prendre au sérieux. Mir et Rins suivent pour Suzuki. Rossi est huitième et satisfait de sa journée. Zarco a été studieux avec de longs runs. Pol Espargaro ferme le top 10 qui se tient en une seconde …

La première KTM est 16ème avec Binder. Le premier rookie est Jorge Martin qui pointe 14ème.

MotoGP Test Qatar 2 J2 : final

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP