Le pilote espagnol a terminé au plus près du meilleur temps de cette première journée d’essais au Qatar, et espère pouvoir continuer sur sa lancée lors des deux jours restants.

Avec les deux meilleurs temps de la journée, Suzuki a réalisé un premier jour très positif sur le circuit de Losail. Pourtant, ni Joan Mir ni Álex Rins ne se sont pressés en piste, attendant l’un comme l’autre plusieurs heures avant d’entrer, et ne se faisant pas prier, une fois ceci fait, pour se hisser parmi les meilleurs temps.

Mir s’est d’ailleurs maintenu tout au long de l’après-midi dans le top 5 et s’est battu contre son coéquipier et Maverick Viñales pour décrocher le meilleur temps. S’il se contente finalement de la seconde place, ce n’est qu’à deux millièmes de Rins, une belle amélioration par rapport à son test de Sepang qu’il avait conclu en 11e position.

 

 

 

Tout le but de ce début de journée résidait d’ailleurs dans le fait de confirmer les sensations recueillies en Malaisie, avant de se concentrer sur le carénage et l’avant. La planification du week-end de course a également été de mise, à deux semaines du lancement officiel de la saison.

« Je suis plutôt content de cette journée de test car je me suis immédiatement senti à l’aise avec la moto et nous travaillons bien », a déclaré le pilote espagnol. « C’est positif. Il reste encore deux jours et nous devons continuer à travailler et à progresser. La piste est un peu glissante, mais pas autant que je l’attendais. Je suis content d’avoir réalisé un bon chrono et d’avoir passé une bonne partie de la journée dans le haut du classement. La régularité est un point crucial, c’est donc important d’avoir ce bon feeling et de faire un bon résultat. »

 

Classement final du premier jour.

Crédit classement : MotoGP.com


Tous les articles sur les Pilotes : Joan Mir

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar