C’est une soirée comme Marc Márquez aime à les éviter qu’a pourtant vécu le septuple Champion du Monde à Losail. Un tracé qu’il a arpenté pour la première des trois salves de test avant le lancement de la saison qui s’ouvrira avec, justement, le Grand Prix du Qatar. Une petite chute, une dixième place et la seconde position derrière Nakagami dans le classement des pilotes à la RC213V, ce n‘est rien de dire que MM93 est habitué à mieux. La faute à l’épaule ? Que nenni. C’est la Honda qui est en cause…

Un Lorenzo dans les choux et un Márquez en demi-teinte, le sourire n’était pas de mise dans le stand Repsol Honda au terme de cette première prestation vespérale à Losail.  Le champion du monde n’a jamais pu se battre pour les meilleures places lors de cette première nuit des Tests MotoGP de l’IRTA à Doha. Il termine dixième, ce samedi soir, à 1.166 secondes de Maverick Viñales, auteur du meilleur chrono.

Faisant son bilan, il commence en parlant de son état de forme : « je suis satisfait de ma condition physique, car nous avons fait d’énormes progrès par rapport à la Malaisie. Bien sûr, dans certains cas, je ressens de la douleur. Par exemple, lors des changements de direction. Mais la force est là, c’est important. Il me reste deux semaines avant la première course. J’ai fait des progrès notables. Je peux piloter avec mon style normal ».

Márquez poursuit : « au début, l’état de la piste était compliqué. Mais le soir, les choses se sont améliorées. Honnêtement, nous avons eu quelques problèmes avec l’installation. Nous devons découvrir ce qui s’est passé. Parce que les pilotes Ducati et Yamaha sont loin devant nous. Nous savons que la Honda est toujours en difficulté ici. Mais nous devons rester calmes, car il nous reste deux jours. Nous devons prendre une direction différente si nous voulons nous rapprocher du sommet ».

Il précise : « pour le moment, ma moto n’est pas prête pour le Grand Prix ici. Nous avons commencé aujourd’hui avec les réglages de Sepang, mais nous avons vite compris que nous devions tout revoir sérieusement. Nous n’avions que trois heures sur six au total avec de bonnes températures, que nous pouvions utiliser pour un travail raisonnable ».

Pour autant, la spécification du moteur 2019 à déterminer est claire. « C’est ce que nous avons mis à Sepang », a déclaré Marc. « C’est le nouveau moteur 2019 qui fait bonne impression ».

Il termine : « je pense que je serai en forme pour le Grand Prix du Qatar. La compétitivité de la moto est un autre sujet. Mais je dois aussi attendre les jours 2 et 3 et voir comment mon épaule résiste à la charge. En Malaisie, la situation avait empiré de jour en jour ».

MotoGP, Test Qatar J1 : chronos

1 12 Maverick Viñales Yamaha M1 1:55.051
2 42 Álex Rins Suzuki GSX-RR 1:55.159 0.108 0.108
3 4 Andrea Dovizioso Ducati GP19 1:55.550 0.499 0.391
4 9 Danilo Petrucci Ducati GP19 1:55.594 0.543 0.044
5 46 Valentino Rossi Yamaha M1 1:55.604 0.553 0.010
6 53 Tito Rabat Ducati GP18 1:55.694 0.643 0.090
7 20 Fabio Quartararo Yamaha M1 1:55.772 0.721 0.078
8 30 Takaaki Nakagami Honda RC213V 1:55.943 0.892 0.171
9 44 Pol Espargaró KTM RC16 1:56.040 0.989 0.097
10 93 Marc Márquez Honda RC213V 1:56.167 1.116 0.127
11 36 Joan Mir Suzuki GSX-RR 1:56.264 1.213 0.097
12 41 Aleix Espargaró Aprilia RS-GP 1:56.358 1.307 0.094
13 29 Andrea Iannone Aprilia RS-GP 1:56.447 1.396 0.089
14 21 Franco Morbidelli Yamaha M1 1:56.511 1.460 0.064
15 63 Francesco Bagnaia Ducati GP18 1:56.738 1.687 0.227
16 5 Johann Zarco KTM RC16 1:56.770 1.719 0.032
17 88 Miguel Oliveira KTM RC16 1:56.891 1.840 0.121
18 35 Cal Crutchlow Honda RC213V 1:56.921 1.870 0.030
19 43 Jack Miller Ducati GP19 1:56.932 1.881 0.011
20 17 Karel Abraham Ducati GP18 1:57.053 2.002 0.121
21 99 Jorge Lorenzo Honda RC213V 1:57.090 2.039 0.037
22 38 Bradley Smith Aprilia RS-GP 1:57.137 2.086 0.047
23 55 Hafizh Syahrin KTM RC16 1:57.459 2.408 0.322


Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team