La tension monte d’un cran pour ces essais MotoGP officiels au Qatar mais vous souhaitez profiter de la météo particulièrement clémente qui baigne la France en ce moment ? Ne vous inquiétez pas : comme d’habitude, on s’occupe de tout !

Ce soir, à votre retour, vous trouverez dans cet article actualisé en permanence de 14h00 à 20h00, toutes les informations disponibles concernant cette première journée d’essais sur le circuit de Losail.

On ne vous promet pas une séance haletante (les essais MotoGP au Qatar sont souvent longs et ingrats avant de s’animer en fin de journée) mais au moins, si vous souhaitez savoir où l’on en est à chaque instant, c’est ici que ça se passe !

(Les mises à jour seront publiées en tête d’article pour vous éviter de tout relire à chaque fois, puis tout sera remis dans l’ordre chronologique une fois la séance terminée.)


14h00:
Ce que l’on sait, avant les essais…

La météo :
Généralement agréables à cette période de l’année, les températures sont comprises autour de 16° la nuit et 25° la journée. Si dimanche et lundi sont attendus immaculés, une averse est possible pour ce samedi. Quelques gouttes sont d’ailleurs tombées hier soir, ce qui augure d’une piste sale et peu adhérente durant les premières heures d’essais.

Les références :
Le record du circuit est en 1’53.680 et appartient à Johann Zarco depuis la qualification 2018. Le pilote français avait également réalisé le meilleur temps des essais pré-saison 2018, en 1:54.029.

Le contexte :
Les derniers essais à Sepang ont été dominés par un quatuor de Ducati (Petrucci, Bagnaia, Miller, Dovizioso) par ailleurs toujours à la recherche de solutions techniques exotiques, pendant que les pilotes Honda poursuivent leur convalescence physique (Márquez, Lorenzo, Crutchlow).
On progresse au niveau de la constance chez Yamaha tandis qu’on essaie une multitude de pièces chez KTM. Il y en aura de nouvelles pour Johann Zarco
Suzuki apparaît pouvoir jouer les premiers plans avec Alex Rins et même Aprilia a fait un bon en avant, comme en témoigne la 7e place d’Aleix Espargaró.

Mais à l’exception de la firme de Noale, tous les constructeurs devront profiter de dernier test pour figer les moteurs qu’ils utiliseront cette année . Et tous, y compris Aprilia cette fois, devront de plus définir un premier carénage et n’auront droit qu’à une mise à jour en cours de saison.

Les dernières news :
– Après avoir fait l’impasse sur le test à Sepang à cause de sa blessure au  scaphoïde, Jorge Lorenzo est bien sur place au Qatar et prendra part aux essais.
Bradley Smith sera également présent, en vue de sa wildcard au Grand Prix qui se déroulera le 10 mars.
– Et espérons que Andrea Iannone soit à 100%…

Retrouvailles Lorenzo-Marquez à Doha:

14h15 :
Les feux sont passés au vert depuis un quart d’heure. Le ciel est plutôt dégagé et il fait 23°, ce qui sera sans doute le maximum pour aujourd’hui.
Quelques teams ont déjà fait chauffer les motos (HRC Lorenzo, LCR, Suzuki) mais on ne s’attend pas vraiment à une entrée des pilotes pour le moment. En fait, tout le monde pense que la piste est sale à cause du sable et de la pluie tombée hier, aussi la plupart aimerait que ce soit les autres qui la nettoient…

Cal Crutchlow s’est néanmoins dévoué et s’est élancé seul en piste, réalisant 2 tours sans inscrire de chrono. Sa Honda a été enregistrée à 331,2 km/h dans la ligne droite.

Lucio Cecchinello (Team Manager LCR Honda): «Je pense que Cal sera à nouveau l’un des pilotes les plus rapides et les plus compétitifs du championnat. Malgré la grave blessure subie en Australie en octobre dernier, Cal n’a jamais abandonné et, après plusieurs mois d’entraînement intensif et de kinésithérapie, il était de retour au test de Sepang. En effectuant plus de 150 tours, il a montré lors de ce premier test à quel point il était déterminé à recueillir des données vitales pour l’équipe et les techniciens HRC pour le développement de la RC213V Factory Spec 2019. Nous sommes ravis de travailler avec lui pour la cinquième année consécutive et je tiens à remercier Honda HRC pour le soutien crucial qu’ils nous ont apporté depuis nos débuts en MotoGP (2006)». 

Franco Morbidelli a pris la suite et a inscrit la première référence en 2’01.553 avant de rentrer après 2 tours. Vitesse maximale de 332,3 km/h.

14h30 :
Bradley Smith a fait faire un tour à son Aprilia sans inscrire de chrono. Son Aprilia dispose d’une protection agrandie pour l’échappement.
Cal Crutchlow a repris la piste et a inscrit un premier chrono en 2’02.891. Lors des deux passages suivants, le pilote britannique est descendu en 2’00.399 avec une V max de 336,4.
On chauffe la Honda de Marc Márquez

14h45 :
Franco Morbidelli a repris la piste et amélioré légèrement en 2’01.017 avec une V max à 333,3.
Chez Ducati, on annonce que les pilotes prendront la piste vers 15h30 en se concentrant sur le choix du cadre. Le dernier modèle ne semble pas avoir la faveur des pilotes mais sera néanmoins essayé à nouveau.
On se prépare chez KTM…

Michelin a communiqué sur les pneus apportés:
A l’avant, Soft et Medium sont identiques à 2018. Le Medium/Dur dispose de la nouvelle technologie utilisée à Sepang et apportant constance et durabilité.
A l’arrière, Medium et Hard sont ceux utilisés pour la course de l’année dernière, tandis que le Soft utilise la nouvelle technologie utilisée à Sepang.
Chaque pilote dispose en plus de 2 pneus arrière Hard nouvelle technologie afin de les évaluer, et une décision finale sera prise par Michelin à la fin de ces tests pour savoir s’ils seront intégrés à l’allocation annuelle ou pas. On parle là des pneus censés apporter une réponse aux problèmes rencontrés par Yamaha l’année dernière…

15h00:
Chez Jorge Lorenzo, la célèbre phrase est toujours là…

Crédit classement: MotoGP.com

15h15 :
Boum ! Franco Morbidelli a passé la vitesse supérieure et, après avoir réalisé 1’58.741, le pilote Petronas Yamaha inscrit un meilleur temps en 1’58.011, avec une V max de 335,4 km/h. Pour rappel, le record de Johann Zarco est en 1’53.680… donc on ne s’affole pas !
Valentino Rossi observe son poulain…

Chez Honda, on note 2 échappement différents sur la moto de Marc Márquez.
Les motos de Jorge Lorenzo sont équipées de poignées …blanches et rouges (une moto poignées blanches, l’autre poignées rouges) ! Le souci du détail ?

Danilo Petrucci est en cuir dans son box, Andrea Iannone est en short…
Seul Cal Crutchlow est actuellement en piste tandis que la nuit s’approche.

15h30 :
Johann Zarco, Marc Márquez, Pol Espargaró et Andrea Iannone sont en piste depuis quelques minutes.
Marc Márquez commence en s’emparant du meilleur temps dans son deuxième tour lancé, en 1’57.898 avec une V max de 343, 9.
Hafizh Syahrin et Francesco Bagnaia sortent également de leur box : cette fois, les choses semblent s’animer…

15h45 :
Marc Márquez a réalisé le meilleur temps dans son 4e tour, en 1’57.487, avant de rentrer au box.
Fabio Quartararo et Andrea Dovizioso ont également pris la piste et ils sont maintenant 16 à avoir fait de même, à l’inverse notable des 2 pilotes officiels Yamaha.
Jorge Lorenzo a fait un tour sans inscrire de chrono avant de repartir pour un run après avoir fait régler ses repose-pieds.

Álex Rins s’est hissé en 2e position devant Pol Espargaró mais c’est Danilo Petrucci qui a fait parler la Ducati en s’imposant dans son 2e tour lancé, en 1’57.204 avec une V max en 342,8.

16h00 :
Danilo Petrucci passe sous la barre des 1’57 dans son 6e tour, avec 8 dixièmes d’avance sur ses adversaires, mais Franco Morbidelli réduit cela à 3 dixièmes au bout de son 21e tour.
Les pilotes officiels Yamaha ont pris la piste dans le dernier quart d’heure et se positionnent groupés dans le Top 5, alors que seul Karel Abraham n’a pas encore roulé.

Crédit classement: MotoGP.com

16h15:
Andrea Dovizioso détrône son coéquipier pour 3 centièmes, en 1’56.645.
Álex Rins s’est intercalé entre les 2 Ducati et les 3 Yamaha.
Sa Suzuki comporte toujours un châssis renforcé de carbone, ce qui n’était pas forcément attendu.
Andrea Iannone se déclare en pleine forme…
Le premier run de Jorge Lorenzo s’est soldé par une 14e place. Qui va piano va sano…

16h30: 
Maverick Viñales et Álex Rins allument les partiels en rouge…
Le pilote Yamaha réalise le meilleur temps provisoire en 1’56.493 alors que son collègue de chez Suzuki se loupe dans le T4 et ne peut améliorer.
Maverick Viñales poursuit son effort et inscrit un 1’56.280 qui relègue les Ducati officielles à 36 centièmes.
Álex Rins dépasse également les Ducati deux tours plus tard, mais reste à 3 dixièmes de la M1 bleue et noire.
La nuit est maintenant bien là: il fait 20° et la piste est à 24°…

16h45 :
Chute sans gravité pour Marc Márquez qui a pu rentrer à son box en roulant.

Apparemment, Jorge Lorenzo n’est pas totalement satisfait du cache-réservoir fait spécialement pour lui et demande plus de maintien.

Curieusement, Cal Crutchlow est le seul pilote à ne pas être passé sous la barre des 2 minutes, malgré 14 tours effectués…

17h00 :
Juste avant la fin de la 3e heure, Danilo Petrucci impose sa GP19 en tête du tableau… Mais Álex Rins lui donne la réplique !
Nous sommes maintenant à la mi-séance et Cal Crutchlow est enfin passé sous les 2 minutes.
Marc Márquez possède la meilleure vitesse de pointe, à 348,4 km/h.

Crédit classement: MotoGP.com

17h15 :
Marc Márquez, pour le moment 11e après 17 tours, présente déjà des traits un peu tirés…
Pour le compte de Honda, il est précédé par Cal Crutchlow, 8e, et Takaaki Nakagami, juste devant lui.

17h30 :
Chez Suzuki aussi on essaie différents échappements, et la GSX-RR d’Álex Rins est dotée d’un pot dont le « silencieux » se dédouble, comme sur les Moto2…

Danilo Petrucci reprend le commandement en 1’56.008, mais on note le très beau chrono de Joan Mir qui s’empare de la 5e place provisoire, seulement 3 dixièmes derrière Danilo Petrucci !
Fabio Quartararo s’est brièvement classé 5e, Johann Zarco 7e.

17h45 :
Deux chutes sans gravité pour Aprilia. L’une pour Aleix Espargaró au virage #4, l’autre pour Andrea Iannone au virage #15.
Andrea Dovizioso descend la référence provisoire en 1’55.550, seulement suivi sous la barre des 1’56 par Maverick Viñales et Takaaki Nakagami.
Pour  lui, ce ne sont pas les poignées qui sont rouges et blanches, mais les numéros…

18h00 :
Danilo Petrucci a rejoint son coéquipier en tête du tableau.

Crédit classement: MotoGP.com

18h15 :
Simon Crafar (MotoGP.com) en direct de Losail…

#QatarTest Day 1 recap

LIVE 📡 Join #MotoGP pitlane reporter Simon Crafar at the #QatarTest for a recap of the day’s action so far with Pramac Team Manager Francesco Guidotti as our special guest today ⏱

Gepostet von MotoGP am Samstag, 23. Februar 2019

18h30 :
La piste est maintenant à 20° et Franco Morbidelli a chuté sans gravité: il est temps de repasser les pneus tendres…

Manque complet de grip arrière pour Jorge Lorenzo et apparition de nouveau ailerons chez Aprilia.

Chez Tech3, si Miguel Oliveira flirte avec les chronos de Johann Zarco, Hafizh Syahrin semble confirmer sa difficulté à s’adapter à la KTM…
Le pilote malaisien n’a guère décollé du fond d’un classement dont il occupe maintenant la dernière position derrière Jorge Lorenzo, Bradley Smith et Andrea Iannone.

18h45 :
A part la 6e place de Fabio Quartararo (4e à un moment !) et la 7e de Marc Márquez, pas de changement dans le classement. Dans le duo de tête, Danilo Petrucci allume régulièrement le premier secteur en rouge mais reperd du temps dans les suivants.

On ne parle pas beaucoup de lui, mais il est bien là au travail, en 13e position après 39 tours, soit actuellement le dernier des Yamaha…
A Losail, la nuit, sa M1 paraît presque toute noire…

19h00 :
A peine le temps de tourner la tête et voilà que les deux Ducati officielles se font déborder par une offensive espagnole de Maverick Viñales et Álex Rins qui roulent ensemble…
Atypique mais efficace !
Belles remontées de Valentino Rossi et Tito Rabat.

Crédit classement: MotoGP.com

19h15 :
La dernière invention d’un Luigi Dall’Igna dont on applaudit l’imagination : un aileron de bras oscillant !
Il a pour le moment été essayé par Jack Miller qui, sans doute une coïncidence, est par ailleurs assez lent aujourd’hui. L’appui de cet aileron sera sans doute comparé à celui apporté par la selle spéciale essayée à Sepang…

19h30 :
La Direction de course a expliqué l’étude d’un nouveau système de pénalités pendant les courses. Actuellement, la pénalité prévoit la perte d’une place pendant la compétition, mais un autre système est en évaluation. Les pilotes concernés seraient obligés de traverser une zone délimitée en dehors de la piste, ce qui prendrait du temps.
A Losail, un chemin a été matérialisé par deux lignes blanches à l’extérieur de la courbe 6. Le passage dans cette zone prendrait environ 2,5 secondes.
Au cours de la réunion, les pilotes MotoGP ont été informés de ce test. Tout le monde devra passer par cette nouvelle zone lors des tests. Les pilotes transmettront ensuite leurs impressions lors d’une réunion ultérieure, dans le but d’évaluer la validité de cette alternative.

19h45 :
Peu à peu, les moteurs se sont tus et ils ne sont maintenant plus que deux (Franco Morbidelli et Pol Espargaró, plus Johann Zarco, juste pour un essai de départ) à tourner sur le circuit qatari. On peut penser que la piste, à moins de 20°, et l’humidité habituelle qui règne ici le soir, ont diminué l’adhérence au point de devoir préférer attendre demain…

Marc Márquez 10e à 1,1 s : « Je suis heureux de ma condition physique car, comparé au test en Malaisie, nous avons bien progressé. Bien sûr, je ressens de la douleur dans certaines zones mais la puissance est là, et c’est important. Il reste encore deux semaines avant la première course, donc je suis heureux parce que ça s’améliore, et maintenant je suis en mesure de piloter avec mon style normal ».

20h00 :
Cette première session est maintenant terminée.
Les principales déclarations des pilotes seront publiées ce soir, les autres demain en journée. On attend évidemment avec impatience celles de nos pilotes français qui ont pointé aujourd’hui aux 7e et 16e places…
Merci et rendez-vous demain à partir de 14h00 pour une nouvelle séance !

Crédit classement: MotoGP.com


Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP