« Démoniaque ». Ainsi a qualifié Johann Zarco la vitesse de sa Ducati GP21 dans la ligne droite du circuit de Losail au Qatar.

On le croit d’autant mieux sur parole que le pilote Pramac s’est avéré être le plus véloce de tous ses petits camarades, face au vent contraire qui régnait ces jours-ci, atteignant à quatre reprises la vitesse de 351,7 km/h.

On admirera au passage la régularité du pilote français qui cumule ainsi meilleure vitesse de pointe (351,7 km/h) et meilleure moyenne des cinq plus grandes vitesses personnelles (350,8 km/h).

© DORNA, 2021

Par ailleurs, il est impossible de ne pas remarquer les 5 Ducati en tête de ce classement, l’armada de Borgo Panigale précédant trois Honda.

Avec 339,6 km/h, la première Yamaha, celle de Maverick Viñales, concède 12,1 km/h à la GP21 de Johann Zarco, ce qui reste très similaire aux résultats observés l’année dernière au même endroit : le gel des moteurs est passé par là et ce ne sont apparemment pas quelques optimisations ici ou là qui vont changer les caractéristiques fondamentales des motos.

L’année dernière, les vitesses étaient même un petit peu plus élevées au terme de trois journées d’essais moins venteuses, Ducati atteignant 355,2 km/h avec Jack Miller et Yamaha 346,1 km/h avec Maverick Viñales (sans doute en aspiration).



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Pramac Racing