Au vu des qualifications de ce Grand Prix de Thaïlande, Pol Espargaró et KTM pouvaient certainement espérer un peu mieux que la treizième place finale, quand l’Espagnol réalisait samedi le onzième temps de la Q2 juste derrière Valentino Rossi et Álex Rins. En fait, sa course dominicale fut de bon niveau – alors qu’il était légèrement blessé – et il ne termina qu’à deux secondes de la Honda officielle de Cal Crutchlow.

Curieusement Pol hissa sa KTM déjà en treizième position lors de la première séance libre, à moins d’une seconde (0.916) du meilleur temps de Maverick Viñales. La deuxième séance était légèrement inférieure, avec la quinzième place à 1.095 de Fabio Quartararo. Au classement combiné des essais libres, Pol se classait quinzième à 1.095, ce qui le contraignait à passer par la Q1.

Une brillante deuxième place, juste derrière Danilo Petrucci, lui permettait alors de rejoindre les meilleurs en Q2. Il y terminait onzième, ce qui l’autorisait à s’élancer du milieu de la quatrième ligne de la grille de départ.

Que pouvait-il alors espérer, lui qui était justement onzième au classement provisoire du Championnat du Monde, avec comme meilleurs résultats une sixième place au Mans, deux septièmes à Barcelone et à Misano, et une huitième à Austin ?

Espargaró boucla à Buriram le premier tour en treizième position, puis livra une belle lutte à Miguel Oliveira. Il doubla ensuite Cal Crutchlow, mais se fit repasser par le Britannique et termina treizième près de lui sous le drapeau à damier.

Selon Pol Espargaró, « En venant ici avec cette blessure, nous n’étions pas sûrs de pouvoir faire quelques tours sur la moto, mais nous avons fait les essais, Q1 et Q2 et avons pris trois points dans la course et je pense que c’est plus que suffisant dans des conditions difficiles car la course était très chaude et il était difficile de rouler comme ça. J’ai réussi à terminer, et le Japon sera une histoire différente, alors j’ai hâte d’y aller. »

« Bien sûr, ici la position n’est pas bonne, mais vous devez voir que nous ne savions même pas comment cela fonctionnerait. Au début, nous ne savions pas si je pouvais faire quelques tours. Puis j’étais 11ème au départ. Au final, j’ai marqué trois points dans la course, c’est plus que suffisant, je suis content. C’était très difficile, très chaud. »

« C’était dur, douloureux et pas le meilleur sentiment que l’on puisse avoir. C’était une question de survie, je dirais. Je tiens à remercier les personnes qui ont rendu cela possible et qui ont réglé la moto pour que ce soit un peu plus facile pour moi. Ils ont fait un excellent travail. Un grand merci aussi au Dr Mir. Il y a une semaine et demie, il aurait été impossible d’y penser. Dix tours avant la fin, j’ai eu des problèmes en course, mais c’était permis. En 2018, nous aurions été heureux avec trois points. »

« J’aurais peut-être dû faire une pause. Mais il était tout aussi important pour moi de rouler ici à Buriram pour connaître mon état de santé afin de savoir où j’en suis et de me préparer pour les trois courses consécutives. Nous avons fait du bon travail. Je veux être bien préparé surtout pour Phillip Island, j’adore ce circuit. Pour la prochaine course au Japon, ce sera beaucoup plus facile – avec la vitesse à laquelle nous avons déjà pu rouler ici. »

D’après Mike Leitner, Red Bull KTM Team Manager, « Ce fut un week-end assez difficile pour nous parce que nous avions deux pilotes qui n’étaient pas tout à fait en forme à 100%. Pol a vraiment bien fait de commencer le Grand Prix onze jours seulement après l’opération et nous ne pouvions pas nous attendre à plus. »

« Nous sommes heureux qu’il ait pu prendre au moins trois points pour tout l’effort qu’il a fait. Miguel n’est pas tout à fait en forme non plus à cause de son épaule droite et à la fin de la course, il a perdu de la force dans son bras et a dû ralentir le rythme. Ce n’est pas si bon parce qu’il avait le potentiel d’entrer dans les points aussi. »

« Mika a chuté au début de la course alors qu’il était dans le groupe et ces choses peuvent arriver. Dans l’ensemble, nous savions que ce serait un GP difficile pour nous, alors nous attendons avec impatience Motegi où nous espérons que les pilotes seront un peu plus en forme et nous savons que Mika sera à nouveau motivé. »

Classement du Grand Prix :

Classement provisoire du Championnat du Monde :

1.Marc Márquez 325 points. 2. Dovizioso 215. 3. Rins 167. 4. Viñales 163. 5. Petrucci 162. 6. Rossi 145. 7. Quartararo 143. 8. Miller 119. 9. Crutchlow 102. 10. Morbidelli 90. 11. Pol Espargaró 80 12. Nakagami 74. 13. Mir 58. 14. Aleix Espargaró 46. 15. Bagnaia 34. 16. Iannone 33. 17. Oliveira 29. 18. Zarco 27. 19. Lorenzo 23. 20. Rabat 18. 21. Bradl 16. 22. Pirro 9. 23. Guintoli 7. 24. Syahrin 7. 25. Abraham 5.

Photos © Gold and Goose pour KTM



Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP