Le pilote Suzuki espère pouvoir rattraper son passage à vide lors de la tournée outre-mer qui débute ce week-end.

Les deux derniers Grands Prix n’ont pas particulièrement souri à Álex Rins, qui a dû composer avec un résultat blanc à Misano et une course compliquée en Aragón qui l’a vu écoper d’une pénalité et souffrir tout au long des 23 tours pour finalement prendre la neuvième position à l’arrivée. Alors qu’il s’était imposé juste avant à Silverstone, il n’a clairement pas pu continuer sur sa lancée, et espère bien terminer aux avant-postes d’ici la fin de l’année.

Au vu de ses statistiques personnelles, il a toutes les chances d’y parvenir, étant donné que les courses qui arrivent avaient représenté sa meilleure partie de saison l’an dernier. Il avait en effet toujours terminé entre la seconde et la sixième place et s’était montré extrêmement compétitif. « Cela a été dommage de ne pas obtenir les résultats dont j’étais capable lors des derniers rendez-vous, mais à présent nous prenons un “nouveau départ” avec toutes ces courses outre-mer, et nous avons une bonne chance de le faire » a-t-il commenté.

La première étape de ce périple hors Europe sera la Thaïlande, et ce rendez-vous représente néanmoins une inconnue puisque ce n’est que la seconde année que le paddock s’y rend. Les équipes disposent de peu de données comparé aux autres pistes, et les résultats pourraient différer de l’année passée.

Mais pas d’inquiétude du côté du pilote Suzuki, qui continue de garder son optimisme habituel : « Malgré mes récents résultats, je continue de me sentir très fort en général, et j’espère amener ma moto à un bon résultat ce week-end. L’ambiance en Thaïlande est toujours impressionnante avec tant de fans ! Cela sera génial. »

Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar