MotoGP : le pilote Aprilia Bradley Smith propose son retour à KTM

par | 3 octobre 2019

En MotoGP, il faut oser et pas seulement sur la piste. En coulisse aussi, jouer l’audace peut être essentiel dans la gestion d’une carrière. Lorsqu’une opportunité apparaît, il est ainsi utile de se déclarer, même si, a priori, on n’est pas tout à fait en position pour le faire. C’est le cas de Bradley Smith, ancien pilote titulaire chez KTM et actuellement pilote d’essais officiel pour Aprilia avec un contrat de deux ans… Mais qui aimerait rapidement se rappeler au bon souvenir des Autrichiens…

Bradley Smith a été l’équipier de Pol Espargaró mais au contraire de ce dernier, il n’a pas été gardé. Même pour un poste de pilote d’essai, il n’a pas été retenu tandis que KTM recrutait Johann Zarco puis Dani Pedrosa. L’Anglais n’est cependant pas resté sans rien, rejoignant une autre usine, Aprilia, pour laquelle il teste et fait des Grands Prix comme invité. Pas mal mais visiblement insuffisant si l’on en juge par la dernière sortie de celui qui a aussi été un ancien pilote Tech3.

An effet, alors que KTM se présente au Grand Prix de Thaïlande de ce week-end avec un pilote titulaire blessé et un autre déjà remplacé par l’essayeur Mika Kallio, un équipage qui pourrait être celui de la saison 2020, Bradley Smith affiche sensibilise son ancien patron sur son cas : « j’ai aimé les gars avec qui j’ai travaillé pendant deux ans. Tout le monde, des ingénieurs aux mécaniciens en passant par la gestion, s’est bien occupé de moi. »

« Je suis désolé que cela n’ait pas fonctionné, mais je suis là s’ils ont besoin de moi. Peut-être que je ne suis pas le remède magique, mais je suis quelqu’un qui fait de son mieux, et ce n’est pas loin de ce dont ils ont besoin pour le moment » a déclaré le pilote de 28 ans qui garde tout de même les pieds sur terre : « je sais que je suis sur la liste, mais personne n’a encore frappé à ma porte ou passé un contrat avec moi. KTM sait que je voudrais revenir ». Une position qui ira droit au cœur aux gens d’Aprilia.

« Quand j’ai quitté le championnat l’année dernière, j’ai dit que cette année devrait être une exception, et que mon objectif était de revenir en 2020. Il y a deux mois, les chances étaient très faibles, et maintenant elles sont beaucoup plus grandes » termine Smith qui, en plus de travailler sur la RS-GP fait aussi du MotoE cette année.

Tous les articles sur les Pilotes : Bradley Smith

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini