Pecco Bagnaia

Pecco Bagnaia doit faire face à un redoutable rival dans la quête du titre mondial avec Fabio Quartararo et en course, il doit composer avec de faux-amis qui ont aussi des Ducati. Sous pression,  surtout depuis son erreur du dernier Grand Prix du Japon le week-end passé, le Piémontais s’est tout de même bien sorti de ce samedi à Buriram d’où il ne s‘est révélé que dans la dernière partie de la Q2. Avant ça, il avait pas mal inquiété… L’équipier d’un Jack Miller touché par une casse moteur explique sa drôle de journée…

Pecco Bagnaia a mis les nerfs du staff Ducati à rude épreuve ce samedi en Thaïlande, mais il a su rassurer au moment fatidique de la Q2. L’Italien explique : « je suis très content du rythme de course, mais moins du tour lancé. Avec le premier pneu, ça ne s’est pas très bien passé, mais la première ligne était l’objectif principal » dit-il. « Je pars en bonne position et en FP4 j’ai gardé un très bon rythme. Au 26e tour, avec un pneu usé, j’étais seulement plus lent de deux dixièmes qu’avec le pneu neuf utilisé ce matin ».

« Vendredi, nous avions fait un grand pas en FP2, alors que la FP3 était étrange entre le trafic et les drapeaux jaunes, mais je suis entré en Q2 avec le temps d’hier » rappelle-t-il. « La meilleure session aujourd’hui était la FP4. Quant à la course, il va falloir bien commencer, attaquer et ne rien lâcher jusqu’au bout. Ce ne sera pas facile à faire mais nous avons un bon potentiel. Comme principal rival, je vois Fabio Quartararo, qui a un rythme très similaire au nôtre ».

Moto GP | Qualifications du GP de Thaïlande : Bagnaia, "Je suis très content du rythme de la course"

Pecco Bagnaia : « les autres me poussent à m’améliorer constamment »

Certes, mais les autres pilotes Ducati seront aussi là… « Chaque jour est un défi », déclare Bagnaia qui s’attarde sur son ami Marco Bezzecchi. « Nous nous entraînons beaucoup ensemble et cherchons toujours à voir qui est le meilleur. Aujourd’hui, il était le meilleur, lui et tous les membres de son équipe méritaient cette pole ».

Et les autres collègues de marque ? « Les autres me poussent à m’améliorer constamment. Tous les pilotes Ducati sont excellents. Bien sûr, la moto nous aide à être si compétitifs. En fait, tous les pilotes Ducati contribuent au fait que nous nous encourageons mutuellement à chaque session ». Une façon positive de voir les choses.

Moto GP | Qualifications du GP de Thaïlande : Bezzecchi, "Je ne m'attendais pas à cette pole"

MotoGP Thäilande J2 : qualifications

Thaïlande

Crédit classement motogp.com

 

Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team