Toprak Razgatlioglu est courtisé par Yamaha via Petronas depuis déjà un moment mais cet intérêt s’est fortement accru depuis que Maverick Viñales a annoncé son départ de l’usine d’Iwata avant le terme de son contrat en 2022. Une décision adoubée par le constructeur sans difficulté, ce qui en dit long sur la profondeur de la crise entre les deux parties. Mais chez les Turcs on ne se prête visiblement pas au jeu des chaises musicales. Le manager Kenan Sofuoglu a tenu la ligne définie par les objectifs identifiés par les accords passés avant que le marché des transferts ne s’affole en MotoGP. Ce qui ne veut pas dire que l’on en restera là pour autant…

Kenan Sofuoglu s’est exprimé sur le dossier de son pilote Razgatlioglu ouvert avec le MotoGP. Et qui s’est apparemment refermé avec la signature d’un contrat de deux ans avec Yamaha… Mais en WSBK. Il dit : « Toprak a très bien commencé cette saison et, surtout après la manche 2, de nombreuses équipes ont manifesté leur intérêt pour lui. Notre plan depuis que je l’ai fait participer à la Coupe d’Europe FIM Superstock 1000 était de faire de lui le premier Champion du Monde Superbike de Turquie et nous voulons atteindre cet objectif ».

Il ajoute : « c’est peut-être possible cette année, mais je dois aussi dire que nous n’avons jamais rêvé que Toprak soit un pilote de MotoGP. Je pense que le style de Toprak s’intègre très bien sur une moto World Superbike et pour cette raison, notre objectif principal est de rester en WorldSBK. Il y a beaucoup plus à voir en ce qui concerne Toprak, il peut être encore plus rapide, et il est important qu’il le fasse avec un bon élan et avec une bonne équipe ».

Toprak Razgatlioglu est un cas particulier ...

“Si Toprak Razgatlioglu est aussi fort et champion du WorldSBK, cela pourrait être intéressant”

« Je crois au talent de Toprak et à Yamaha » poursuit l’ancien multiple champion en Supersport avec Kawasaki, marque qui a d’abord soutenu Toprak… « Il se débrouille très bien avec Yamaha, qui est aussi une très grande entreprise et fait un gros effort pour l’accompagner, dans tous les aspects. Nous sommes très heureux de continuer avec cette famille, cette saison a déjà très bien commencé, l’équipe et Toprak s’améliorent ensemble et nous voulons que cette dynamique se poursuive. Je pense que peut-être cette année ou dans les deux prochaines années, ils peuvent devenir Champions ».

L’argument du titre est ainsi répété, ce qui semble faire de lui le sésame pour une vie d’après le WSBK… Parce que le MotoGP a un œil sur Toprak Razgatlioglu depuis un moment : « il y avait quelques équipes MotoGP qui ont montré un grand intérêt. Nous avons parlé à Petronas Yamaha à quelques reprises, et ils veulent toujours Toprak, mais ils savent aussi que notre premier choix est de rester en WorldSBK et ils le respectent ».

Il termine sur Motosan : « avant 2020, il y avait aussi un certain intérêt pour Toprak, mais j’étais très respectueux envers eux les deux fois. J’ai dit que nous voulions rester en WorldSBK pendant au moins deux ans de plus et après cela, si Toprak est aussi fort et champion du WorldSBK, cela pourrait être intéressant, mais pour le moment, nous voulons rester ici ». C’est dit : si Razgatlioglu devient Champion du Monde en WSBK au mieux dès cette année, on en reparlera… Actuellement, il est second au classement général de la catégorie et sur une bonne dynamique de victoires…

Toprak Razgatlioglu Rossi



Tous les articles sur les Pilotes : Toprak Razgatlioglu