Le site officiel www.motogp.com nous a fait parvenir un énorme dossier concernant les chutes survenues cette saison dans les catégories MotoGP, Moto2 et Moto3. Au total, 90 pages de données que nous exploiterons cet hiver mais nous nous pouvons déjà tirer les quelques faits principaux…

Tout d’abord, il y a eu 722 chutes cette année, soit 249 de moins que durant la saison 2019. Vu le nombre de Grands Prix organisés cette année, soit un peu moins de 14 (le Qatar ne comportait pas les MotoGP) au lieu de 19 l’année dernière, il faut relativiser cette bonne nouvelle et calculer la moyenne des chutes par Grand Prix.

Celle-ci apparaît en hausse en MotoGP, à 12,8 en 2020 contre 11,6 en 2019, ainsi qu’en Moto2, à 19,4 en 2020 contre 18,3 en 2019. Paradoxalement, seuls les jeunes pilotes de Moto3 se sont montrés plus prudents que leurs aînés, avec une moyenne de 16,6 en 2020 contre 21,3 en 2019. Bravo les jeunes !

Puisqu’on parle des pilotes, intéressons-nous à ceux qui ont frotté le bitume le plus souvent…

En MotoGP, Johann Zarco détient ce triste honneur, avec 15 chutes, soit deux de moins que l’année dernière, contre 14 à Álex Márquez 12 à Aleix Espargaró, 11 à Iker Lecuona et 10 à Brad Binder, Pol Espargaró et Bradley Smith.


A l’inverse, Danilo Petrucci s’est avéré le plus fiable, avec seulement deux chutes, tout comme Marc Márquez, mais pour ce dernier on sait ce qu’elles lui ont coûté…
Pour sa part, Fabio Quartararo est parti six fois à la faute, le champion du monde Joan Mir 5 fois.

En Moto2, Kasma Daniel décroche la timbale toutes catégories confondues, avec 20 chutes, devant Jorge Navarro une unité derrière. Sam Lowes, notablement assagie, n’arrive qu’en 5e position ex æquo avec 14 contacts avec le sol. A l’inverse, Bo Bendsneyder fait par exemple figure de métronome avec une seule chute, mais, parmi les hommes de tête, on note que le champion du monde Enea Bastianini et Jorge Martin ne sont partis que cinq fois à la faute…

En Moto3, Gabriel Rodrigo se distingue avec 18 chutes devant Alonso Lopez (15), Celestino Vietti (14), Tatsuki Suzuki et Kaito Toba s’étant fait surprendre à 13 reprises. Bien plus prudents, Tony Arbolino n’est tombé que trois fois, Ai Ogura cinq, tout comme le champion du monde Albert Arenas et l’impétueux Darryn Binder.

Au chapitre des circuits, sachez que c’est pour la deuxième année consécutive le circuit Bugatti du Mans qui détient le record des pertes de contrôle, avec 100 unités cette année contre 90 l’année dernière !

Précisons même que cette saison a vu 30 chutes à la chicane Dunlop (record de la saison), 15 au Raccordement et 13 au Garage vert.

Un sujet de réflexion…







Tous les articles sur les Pilotes : Gabriel Rodrigo, Johann Zarco