Toujours dans la plus grande discrétion, Valentino Rossi n’hésite pas soutenir les bonnes causes, comme il l’a fait récemment avec l’hôpital Marche Nord lors de la crise du coronavirus.

Cette fois, c’est le comité SOS Pesaro qui met aux enchères divers objets récoltés auprès des sportifs locaux pour aider les familles dans le besoin. La VR46 y est évidement présente, entre autre avec un flanc de carénage rappé de Luca Marini et un échappement tordu de Pecco Bagnaia, mais aussi avec un casque dédicacé par le Docteur.

Mis à prix il y a quelques jours à 300 euros, le couvre-chef portant la décoration des tests 2016 en Malaisie n’a toujours pas atteint les 1000 euros à la veille de la clôture des enchères.

Étonnant, non, pour un objet censé être convoité par tous les tifosi ?

Pas tant que ça, puisque, d’après la photo, il ne s’agit que d’une réplique et non d’un “vrai” casque porté par le pilote Yamaha lui-même. Les fans italiens ne s’y sont pas trompés…

Outre le fait que dans le cas présent il ne s’agit pas d’un Pista GP, il existe d’une façon générale un moyen simple de faire la différence entre une réplique et son modèle original, quelle que soit la marque du casque : les boissons énergétiques qui sponsorisent les pilotes n’autorisent généralement pas la reproduction de leur logo sur les répliques… Ce qui ne veut pas dire qu’il suffit de mettre les logos pour en faire un vrai !

On connait l’attachement du champion italien à ses effets personnels, ceci pouvant expliquer cela, et l’important reste bien sûr que ce soit un geste pour la bonne cause.

Voici le casque porté en Malaisie:

Voir ici les lots de la vente aux enchères caritative .

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP