Cette saison 2020 ne sera pas simple pour les rookies. D’abord ils vont devoir piloter une moto qui leur est encore en grande partie inconnue après en avoir été éloigné durant des mois à cause d’un confinement qui a aussi endormis les réflexes. Ensuite, ils devront se lancer à corps perdu dans une campagne courte et intense où ils devront faire leurs preuves. Un défi qui est exacerbé dans le cas d’Álex Márquez puisqu’il portera les couleurs de Repsol Honda, qui ne peuvent supporter les contre-performances. Surtout avec un octuple Champion du Monde dans les parages…

Ajoutez à cela qu’il n’a un contrat que pour cette année 2020, et vous comprendrez qu’Álex Márquez est un peu anxieux de se lancer dans la mêlée au mois de juillet à Jerez. Sur motogp.com, il évalue ainsi sa situation et rappelle son objectif : « pour un débutant, ce n’est pas la meilleure chose d’être si loin de la moto mais parfois on est plus rapide à son retour. On verra, il semble que ce sera à Jerez et on le verra le 19 juillet. »

« Hormis le test du Qatar, la pré-saison s’est bien passée » précise Álex Márquez. « Nous nous sommes concentrés sur le rythme en course, avec les pneus usés pour être dans les pires conditions que vous puissiez être sur une piste. Nous avons perdu un peu sur le tour rapide, mais en Malaisie, nous étions assez proches et j’en étais heureux. » Et il n’était pas le seul : « dès les premiers tests, ils m’ont dit que je levais la moto très bien et très vite, ce que tous les pilotes Honda disent être difficile, et j’ai aussi le meilleur coéquipier pour apprendre, car il est huit fois champion du monde. Physiquement, je l’ai à la maison pour voir comment il s’entraîne et je peux essayer de m’améliorer tous les jours. »

Des confidences sur Pedrosa et les rumeurs

Avec tout ça, on se détermine un but : « il est difficile de se fixer un objectif car nous ne savons pas combien de courses nous aurons, à quoi ressemblera la saison, mais un top 8 à la fin de la saison serait un objectif élevé et nous essaierons de l’atteindre ». Ce qui serait bien, car Álex Márquez doit aussi convaincre qu’il peut remettre ça en 2021… « La situation n’est pas la meilleure pour essayer de renouveler un contrat parce que je n’ai pas eu l’occasion de démontrer ce que je peux faire, d’abord pour moi-même puis pour l’équipe. Honda m’a toujours donné la sécurité et je crois que lorsque j’en aurai l’occasion, je pourrai aller vite avec cette moto. J’espère pouvoir démontrer mon potentiel et jusqu’où je peux aller avec Honda. »

Une volonté d’autant plus forte que beaucoup pensent qu’il ne doit sa place que grâce à son frère aîné, oubliant ai si son titre fraîchement acquis en Moto2 : “j‘ai appris à ne pas prêter attention à ce que les gens disaient” assure-t-il, avec cette confidence : “Dani Pedrosa est le seul pilote que je vois et il me respecte“.

La saison devrait débuter le 19 juillet à Jerez. Le 15 juillet, sur le même tracé, un test remettra tout le monde dans le rythme et l’ambiance…



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team