Ce week-end, Valentino Rossi est à un tournant de sa longue et prolifique carrière : ce Grand Prix du Portugal qui est le dernier de la saison 2020 sera aussi son ultime en tant que pilote dans un team usine. A compter de 2021, en effet, il évoluera au sein de l’équipe satellite Yamaha qu’est Petronas. C’est loin d’être un déshonneur, car ces couleurs ont ramené à la firme d’Iwata pas moins de six de ses sept succès cette année… Mais aura-t-il la même influence au sein du clan Yamaha en vue de développer la M1 ? Lin Jarvis a assuré que oui. Mais lorsqu’on lui pose la question, Vale éclate de rire…

Valentino Rossi a suffisamment d’expérience pour ne pas trop se bercer d’illusions. Enter les bonnes intentions clamées alimentant le politiquement correct et les faits avérés, il y a parfois un pas chez Yamaha. Qu’il connait depuis longtemps. Ainsi, lorsqu’on lui demande s’il pense qu’il sera toujours impliqué dans le développement de la M1 de son box satellite Petronas, il explique…

« Je pense que je serai impliqué comme cette année ! Donc ça ne change pas beaucoup… Et nous devons comprendre si cette année je suis très impliqué ou pas ! ». Même dit avec le sourire, le Doctor n’est visiblement pas sûr de savoir à quel point il est actuellement impliqué dans cette sensible mission.

« Les ingénieurs entendent les pilotes et font ce qu’ils veulent »

Il ajoute : « ce que je peux faire, c’est donner toute mon expérience et essayer de dire ce dont nous avons besoin, mais nous avons plus ou moins le même problème, un problème similaire depuis longtemps. Je pense donc que l’année prochaine ne changera pas beaucoup ».

Valentino Rossi termine : « je pense que de toute façon, les ingénieurs japonais entendent ce que les pilotes disent, mais à la fin, ils font ce qu’ils veulent. Je veux dire qu’ils ont déjà pensé à ce qu’ils voulaient faire ». Voilà qui ne ressemble pas à une approbation retentissante de l’approche de Yamaha concernant les commentaires des pilotes…

 

 




Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP