Jorge Lorenzo revient dans son émission 99 secondes diffusée sur la toile sur les événements qui ont émaillé la cinquième manche de la saison au Mugello. Lors de ce Grand d’Italie fort en émotion et riche en rebondissement, il y a eu un incident sur lequel le quintuple Champion du Monde a voulu s’arrêter pour mieux tirer les oreilles d’Enea Bastianini. Un fait qui s’est déroulé lors de la mise en grille et qui l’a mis aux prises avec un Johann Zarco qui s’en sort bien…

La scène prêterait à rire si elle ne portait pas en elle les dangers d’un drame possible. Surtout au cours d’un meeting déjà entaché par le deuil d’un pilote, mortellement blessé lors des qualifications du Moto3. Juste avant que la course de MotoGP ne soit lancée, les pilotes avaient dû marquer une minute de silence en la mémoire de leur collègue disparu Jason Dupasquier… Dix minutes avant de remonter sur leur MotoGP pour s’en aller jouter durant 23 tours sur le sélectif tracé du Mugello.

Beaucoup de pilotes ont dit qu’ils avaient eu du mal à se concentrer après cette courte cérémonie qui a un peu plus exacerbé leur chagrin. La concentration, c’est justement son manque qui a amené Bastianini, Champion du Monde de Moto2 en titre, à percuter Johann Zarco lors de la mise en grille. Un épisode que Jorge Lorenzo analyse ainsi : « Bastianini ne peut pas perdre sa concentration de cette façon. Je ne sais pas à quoi il faisait attention ni ce qu’il regardait à ce moment-là, car il aurait évité Zarco. Ce qui s’est passé aurait pu avoir des conséquences bien plus graves pour lui, ainsi que pour Johann, tout en conditionnant la course. C’est sûr que son erreur a coûté quelques milliers d’euros à Avintia ».

Jorge Lorenzo Bastianini Zarco

Jorge Lorenzo : “vous devez toujours avoir la plus grande attention, avant et après la course”

Une écurie qui a vu la première GP19 de l’Italien endommagée, avant de voir la seconde partir en direction de bac à gravier, puisque Bastianini a ensuite chuté en reprenant la course… Le Majorquin a également ajouté : « c’est une erreur de débutant et à moto, vous devez toujours avoir la plus grande attention, avant et après la course. Nous avons vu l’année dernière ce qui est arrivé à Bezzecchi et Marini, qui se sont tous les deux retrouvés au sol dans le tour d’honneur ».

On rappellera que Bastianini a expliqué qu’il avait été perturbé par l’airbag de sa combinaison qui s’était déconnecté.



Tous les articles sur les Pilotes : Enea Bastianini

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing