Dans l’histoire des Grands Prix, en matière de sauvetage d’une situation qui relèverait du désespoir pour le commun des mortels, il y a eu Randy Mamola, il y a eu Steven Odendaal et, depuis, il y a Bo Bendsneyder. Le batave a de nouveau impressionné pour son sens de l’équilibre et sa détermination en Moto2. Mais celle-là est peut-être encore plus forte que les précitées. En tout cas, elle a entraîné une conséquence collatérale…

« J’ai dû changer de sous-vêtements », a ainsi écrit Bendsneyder sur son compte Instagram à propos de ce sauvetage lorsqu’il a posté ce vendredi la scène de son incroyable prestation. Victime d’un « highside », il a presque enjambé le guidon de son SAG-Kalex au virage 15, mais il a finalement réussi à atterrir à côté de la moto avec les deux mains sur le guidon. Et sur l’asphalte glissant et mouillé, il a échoué directement dans la voie des stands. L’entrée y est justement après le virage 15.

Bo Bendsneyder : “ça a failli mal tourner !

« C’était très humide dans la FT1. J’ai décidé de ne pas aller aux stands dans cette séance car à chaque tour que j’ai effectué, ma sensation sur la moto s’est améliorée », explique Bendsneyder, décrivant son aventure : « à la fin de la séance, quand j’ai voulu aller un peu plus vite, ça a mal tourné. Ou plutôt, ça a failli mal tourner ! »

« J’ai dû changer de pantalon, mais heureusement, nous avons pu en rire après coup et je vais bien », a déclaré le Néerlandais de 22 ans, qui est le coéquipier de Tom Lüthi dans l’équipe de course SAG.



Tous les articles sur les Pilotes : Bo Bendsneyder