La première journée du second Grand Prix organisé à Misano a été littéralement un « black-Friday » pour l’industrie japonaise engagée en MotoGP. La feuille des temps a montré en revanche la puissance européens avec notamment des Ducati à l’aise dans ces conditions humides et séchantes. Si les conditions météo sont annoncées meilleures et en amélioration jusqu’à dimanche, il n’en demeure pas moins que 70% de pluie sont redoutés jusqu’à 15h00. A cette heure-ci, les qualifications du MotoGP seront passées…

On parle moins depuis les deux premières séances d’essai du MotoGP qui se sont déroulées vendredi de cette fameuse première balle de match que Fabio Quartararo peut mathématiquement jouer dès ce dimanche à Misano. Et pour cause : si la piste italienne reste soumise aux mêmes caprices du ciel du vendredi qui vient de s’écouler, il reviendra surtout au Français de limiter les dégâts au guidon d’une Yamaha qui ne peut donner le change à la concurrence européenne.

Misano

Misano : le ciel est tombé sur la tête des Japonais vendredi

Ce samedi est donc à haut risque pour le leader du championnat qui, pour l’instant, ne peut que subir sa moto. Chez Ducati, en revanche, on a fait étal de sa puissance, au sens propre comme au figuré tandis que chez Aprilia, on n’a pas été maladroit, Maverick Viñales excepté qui reconnaît être le seul responsable de son classement modeste. Il ne faudra rien rater de cette journée de samedi au terme de laquelle les grilles de départ seront figées. Justement, voici le programme…

Misano

MotoGP Misano-2 J2 : les horaires

Misano 2

Misano 2

Crédit motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP