A l’issue d’une journée rendue difficile par les conditions de piste, deux Aprilia se sont classées dans le top 10. Mais elles étaient trois…

En effet, le Team Aprilia Racing Gresini est venu en force sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli en alignant Lorenzo Savadori en plus d’Aleix Espargaró et Maverick Viñales pour pour le Grand Prix d’Émilie-Romagne. Les deux derniers cités ont à leur disposition une quantité importante de données collectées lors de divers tests sur le circuit de la Riviera italienne alors que Lorenzo Savadori se remet d’une blessure contractée lors du GP d’Autriche qui s’est avérée plus gênante que prévu, et reprend son travail de développement avec le Test Team, en se concentrant sur la performance dans ce qui est pour lui sa course nationale.

« Je ne peux pas dire que je suis encore à 100% physiquement mais la situation s’est nettement améliorée, le public local va certainement me donner une motivation supplémentaire. Nous avons beaucoup de choses à travailler, sur une piste que nous connaissons bien et que nous allons affronter dans des conditions inhabituelles par rapport à ce à quoi nous sommes habitués. »

Effectivement, avec une piste mouillée toute la journée, les conditions étaient inhabituelles, mais cela n’a pas contrarié le Transalpin qui a su imposer sa RS-GP en 7e position, soit quatre places derrière son chef de file en bien meilleure posture que lors du dernier Grand Prix, à Austin.

Maverick Viñales, lui, toujours en pleine adaptation et avec une connaissance partielle de la RS-GP, a payé bien plus que ses deux coéquipiers dans cette situation compliquée, terminant 21ème en 1’43.679.

Aleix Espargaró : « Lorsque les conditions sont difficiles, comme aujourd’hui, il est toujours fondamental d’être dans le top 10. Ce matin, avec une piste très humide, je n’avais pas le meilleur feeling, je manquais de grip. Nous avons travaillé dessus et nous avons pu améliorer dans la FP2, aussi parce que la piste séchait. J’ai attendu les dernières minutes pour tenter le tour chrono, en sachant que je trouverai une trajectoire presque sèche sur laquelle les pneus pluie chauffent rapidement, et ça a marché. Pour demain, notre plan dépendra beaucoup de la météo, étant donné que pour l’instant la course de dimanche s’annonce sèche. »

 

 

Lorenzo Savadori : « J’ai dit à mes techniciens aujourd’hui que j’avais hâte de remonter sur une MotoGP, car ça m’avait manqué ! Les conditions d’aujourd’hui m’aident, honnêtement. Sur le mouillé, vous attaquez moins et prenez moins d’angle, ce qui est bien pour ma cheville car je souffre lorsque je dois exercer une pression. Quoi qu’il en soit, je suis heureux de ma situation, et pour demain, l’objectif pourrait être d’aller directement en Q2. C’est difficile mais nous allons essayer. »

 

 

 

Maverick Viñales : « C’est vraiment une journée différente de celle à laquelle je m’attendais. J’espérais faire un peu mieux, mais il faut tenir compte de mon manque d’expérience avec l’Aprilia sur le mouillé. Le point positif est que dans ces conditions, toutes les réactions sont plus lentes et plus évidentes, ce qui nous permet de comprendre encore mieux où nous devons nous améliorer et travailler. En ce moment, je dirais le freinage, et maintenant nous allons comparer les données avec Aleix et Sava qui ont montré un bon rythme, et nous allons essayer de faire un pas en avant demain. »

 

 

 

Résultats de la FP2 du Grand Prix d’Émilie-Romagne MotoGP à Misano :

Crédit Classement : Motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini