Maverick Viñales et Fabio Quartararo constituent la nouvelle paire officielle Yamaha pour la saison 2021. L’enjeu pour la marque d’Iwata est de taille car elle ne peut se permettre une prestation comme celle de l’an passé. Malgré sept victoires, mais seulement une seule prise par les couleurs de l’usine, la M1 a montré trop de faiblesses, à la fois mécanique et dynamique. Avec le départ de Valentino Rossi, l’Espagnol se présente comme le plus expérimenté dans le box. Au vu de l’enjeu, il tend la main à son nouvel équipier …

Malgré l’annulation des tests de Sepang qui auraient sonné la rentrée du MotoGP dès la mi-février, le début de saison approche inexorablement. D’ici la première course au Qatar le 28 mars, les équipes vont travailler sur un matériel 2021 dont la physionomie se rapprochera tout de même de la précédente au vu du gel technique décrété pour passer les tourments économiques, qui sont les dégâts collatéraux de la crise sanitaire.

Pourtant chez Yamaha, le chantier semble immense, ce qui pose question sur ce que pourra produire la marque cette année. Sur ce point, Maverick Viñales se veut rassurant malgré tout : « il est clair qu’il n’est pas possible de revenir à ce que nous avions en 2019, mais nous allons certainement nous améliorer » déclare-t-il au journal espagnol Las Provincias repris par Tuttomotoriweb.

« Je m’attends à ce que Yamaha évolue à 100% pour que nous puissions donner 100% » annonce-t-il. « Le châssis a besoin d’être beaucoup amélioré. Surtout dans les duels directs, notre moto n’est pas très agile et il est difficile de rouler. Je pense que c’est ce sur quoi nous allons nous concentrer pour la rendre plus compétitive ».

Viñales : « d’après ce que je ressens, ce sera positif pour moi »

Maverick Viñales ne parle du moteur, si ce n’est que pour relater ce douloureux souvenir de 2020 : « j’ai fait toute l’année, 14 courses, avec 2 moteurs. Nous étions à la limite, je ne savais pas quand ils allaient exploser ». Mais il revient à 2021 avec l’humilité de signaler qu’il a aussi une marge de progression : « Dieu merci, je suis encore loin de mon potentiel maximum. Je vais essayer de travailler pour Yamaha pour me donner les moyens de la développer. Je peux avant tout grandir en fournissant des informations, en comprenant ce dont nous avons besoin dans la course ».

Viñales termine avec ses mots, comme une main tendue au nouvel arrivant, Fabio Quartararo : « ce sera une année très différente, on verra si elle sera positive ou négative. D’après ce que je ressens, ce sera positif pour moi car finalement le développement de la moto a changé… On va essayer de s’améliorer avec Fabio dans le sens de travailler un peu plus ensemble et de trouver la clé ». Viñales ajoute : « Valentino a également joué un rôle très important pour Yamaha. Il sera proche du box et restera pilote officiel ».

 



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo, Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP