Toprak Razgatlioglu est ce week-end pleinement concentré sur sa manche de WSBK à Jerez, où il poursuit son duel avec Jonathan Rea dans la quête du titre mondial de la catégorie. Le talentueux turc a signé jusqu’en 2023 pour le Superbike et Yamaha, affirmant ainsi ses préférences et calmant les ardeurs d’un MotoGP qui aimerait bien l’adopter. Cependant, les Grands Prix continuent à frapper à sa porte et le protégé de Kenan Sofuoglu l’a entrouverte en donnant son accord de principe pour un test sur la M1 à la fin de l’année…

Le principe semble être acquis puisque l’on en parle quasi ouvertement dans les coulisses du mondial Superbike à Jerez. L’actuel patron de Toprak Razgatlioglu qu’est Andrea Dosoli l’a reconnu sur les ondes de Motorsport-total : son champion turc a toutes les autorisations pour aller faire un test à la fin de cette année sur une Yamaha M1, afin de se faire une bonne idée de base sur cette machine et un MotoGP qui l’attire autant qu’il l’inquiète.

Car Toprak fait partie de ces grands gabarits qui n’ont quasiment plus droit de cité dans la discipline et il se sent bien en WSBK. Sur ce point, Dosoli se montre bienveillant à l’égard de celui qu’il peut perdre : « un pilote talentueux peut s’adapter à n’importe quel type de moto, quelle que soit la catégorie ». De son côté, son rival Jonathan Rea lui a confié : : « je voulais entrer en MotoGP, mais je n’ai jamais eu l’occasion. Si vous avez une chance, vous devez changer. Croyez-moi, sinon vous aurez 30 ans et personne ne vous veut ».

Toprak Razgatlioglu

Toprak Razgatlioglu : “oui je testerai cette année

L’officiel Kawasaki est sans doute sincère, mais on ne peut s’empêcher de penser qu’en poussant ainsi Toprak vers la M1, il se débarrasse aussi d’un sacré adversaire sur son territoire du WSBK… Le Turc a répondu : « oui, je testerai cette année. Peut-être que je n’aimerai pas ça ». On verra donc et on attend encore de savoir où et quand aurait lieu ce fameux test. Mais s’il s’avérait concluant, il irait droit dans le box de Razlan Razli comme équipier de Dovizioso au grand dam de Darryn Binder, mais à la plus grande joie de Lin Jarvis qui lorgne depuis un moment sur Razgatlioglu.

Toprak Razgatlioglu




Tous les articles sur les Pilotes : Toprak Razgatlioglu

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team