Le team manager de l’équipe Petronas est très fier de sa nouvelle recrue, qu’il voit gagner très bientôt.

S’il en est un que Fabio Quartararo impressionne, c’est bien Wilco Zeelenberg. Et ce dernier a passé suffisamment d’années dans le paddock pour savoir comment gérer un jeune pilote et l’amener au plus haut niveau, ce qui aide sans aucun doute le Français à réaliser ses bons résultats.

« Notre point fort est que nous faisons en sorte de laisser nos pilotes avancer avec leur talent, croire en eux, et décrocher des résultats » a-t-il expliqué à GPOne. « C’est le pilote qui doit avoir l’envie de gagner, on ne peut pas la lui insuffler. Je sais par expérience que pour permettre à un pilote de donner le meilleur de lui-même il faut faire en sorte qu’il croie en lui. Cela ne sert à rien de lui mettre la pression, car il y a le risque ensuite qu’il veuille en faire trop et qu’il commette des erreurs, comme Fabio a fait au Sachsenring et à Silverstone. »

« Il n’est pas Iron Man, il a du talent mais il doit encore apprendre. Mais il peut certainement gagner, et j’espère dès cette saison. S’il n’avait pas eu ses problèmes au bras, le syndrome des loges, il aurait déjà pu gagner une course. » Confiant en les compétences du numéro 20, il n’a jamais cessé de suivre l’évolution de sa carrière, même lorsqu’il a traversé des périodes compliquées.

« Cela n’a pas été de la magie » a-t-il rappelé. « Lorsqu’à 14 ans vous remportez le Championnat espagnol de Moto3 et que vous battez vos adversaires dans un championnat de haut niveau à cet âge, tout le monde dit que vous avez énormément de talent. J’ai fait la même chose. Je ne peux pas dire ce qui lui est arrivé ensuite, je n’en sais rien. A 15-16 ans, vous êtes en pleine puberté et ce n’est pas le meilleur moment de la vie (rires). Il a eu des problèmes avec son manager, il a changé d’équipe deux ou trois fois et tout cela n’aide pas. Mais j’ai toujours pensé qu’il avait le talent pour faire la différence. »

Crédit photo : MotoGP.com

 

Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team