De Paolo Gozzi / Corsedimoto.com

Le sextuple champion du monde tentera de battre le record de vitesse avec la Voxan électrique, un projet moto du groupe Venturi et la meilleure équipe de Formule E.

Venturi Automobiles est une entreprise monégasque synonyme d’innovation technologique qui a participé, depuis le début, au championnat de Formule E. Cette année, elle a utilisé le “groupe motopropulseur” développé par Mercedes–AMG et aligné sur la piste les pilotes Felipe Massa et Edoardo Mortara. Un centre technologique qui vibre au cœur de la Principauté de Monaco, où la passion du propriétaire, Gildo Pallanca Pastor, relève les défis technologiques et le fait apparaître comme un pionnier dans le domaine de la mobilité électrique.

Des voitures aux motos

Venturi a annoncé le 2 juin 2010 l’acquisition de l’entreprise française de motos Voxan. Lors de l’EICMA 2019, il a été annoncé que Voxan préparait une moto électrique Wattman prête à prendre la piste. C’est le fruit de l’expérience acquise sur les terrains de compétition. Sur le stand Michelin, une alliance stratégique a été établie avec le fabricant français de pneus qui équipera le prototype Voxan Wattman du 4 au 8 juillet 2020 en Bolivie, sur le lac salé du Salar de Uyuni. L’objectif est de battre le record de vitesse pour ce type de véhicule: 330 km/h.

Max Biaggi sera le protagoniste de cette entreprise extrême. Le six fois champion a été le pionnier de la technologie électrique, ayant établi le record de vitesse pour une moto électrique à Nardò en 1994, en atteignant 164,198 km/h sur la Fazi Egraf. La technologie dans ce domaine a fait de grands progrès. Maintenant, l’objectif est placé beaucoup plus haut. « Je suis extrêmement intéressé par ce défi » a déclaré le six fois champion du monde. « Je conduirai une moto pesant environ 300 kilos et d’une puissance de 367 chevaux pour atteindre une vitesse supérieure à 330 km/h. Elle est équipée de pneus capables de garantir une vitesse maximale de 400 km/h. Cela ne manquera certainement pas d’adrénaline ! »

Nouvelle frontière

« Nous en sommes maintenant à la phase des détails, des calculs aux tests d’ergonomie, en passant par la sécurité » poursuit Max Biaggi . « Un défi physique, car nous serons à 3600 mètres d’altitude, sur une vaste étendue de sel de 10 kilomètres carrés sans aucune référence. Je vois un grand enthousiasme dans le groupe de travail. Je suis très excité et confiant. L’objectif est de procurer au mécène Gildo un nouveau record qui fera partie de l’atelier technologique monégasque. »

Venturi à toute vitesse

Venturi n’est pas novice dans ces défis. Elle a établi le 24 août 2010 le record de vitesse d’un véhicule électrique avec une moyenne de 495 km/h sur l’étendue saline de Utah Bonneville avec la VBB-2.5 puis 576 km/h avec la VBB-3 en 2016.

Lire l’article original sur Corsedimoto.com

Paolo Gozzi

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :